social
mode-femme
Partager cet article

mode-femme Chanel Printemps/Été 2020 : Un potager très couture sous la nef du Grand Palais

Date : 21 janvier 2020
Auteur :

En ce deuxième jour de la semaine de la Couture, Virginie Viard transforme la nef du Grand palais en potager. Entre hommage et modernité : Bienvenue au défilé Chanel.

Si la directrice artistique a choisi ce décor, c’est encore pour rendre hommage à Gabrielle Chanel. Cependant, elle s’inspire cette fois de l’enfance de cette dernière et plus précisément du jardin de l’abbaye cistercienne d’Aubazine, où Mademoiselle Chanel a vécu enfant. 

À l’ordre du jour, des créations s’inspirant du milieu monacal : longues robes chasubles, col statement dans toutes ses déclinaisons (claudine, cape ou officier) ainsi que coupes franches et graphiques. Des jeux de transparences sont aussi au cœur du show. À travers des coupes qui semblent au premier regard sages, de nombreux détails dévoilent la peau, comme nous pouvons l’apercevoir sur certaines petites robes twistées de tulle transparent, témoignant ainsi de l’incroyable savoir-faire haute couture de la maison française.

De plus, le lieu en lui-même est suggéré à travers certaines pièces. En effet, les tailleurs puisent leurs douces couleurs pastel des vitraux de l’abbaye. Cependant, des couleurs monochromes tels que le noir ou le blanc habillent les mannequins tout au long du show.

Enfin, Virginie Viard imagine une mariée simple et minimaliste qui change des choix bridal habituels. Pièce d’une vie, la robe arborent des manches longues et est boutonnée du col rond jusqu’à la taille, elle-même ceinturée d’une boucle argentée. 

Sobre et épuré, Chanel nous montre une fois de plus que la simplicité est le leitmotiv de la réussite.

related news

l'actualité du luxe vient à vous