social
mode-femme
Partager cet article

mode-femme Jacquemus Printemps – Été 2019 : La Riviera ou l’éloge à la femme libérée

Date : 25 septembre 2018
Auteur :

« Je me revois petit, déjà essayer de l’imaginer, cette femme-là. Un peu cliché, elle allait alors au casino, en bord de mer, elle dansait et buvait des cocktails. J’ai toute ma vie fantasmé l’Italie, la Côte d’Azur, la Riviera. J’ai toute ma vie imaginé cette femme en robe de soirée et sac de paille. Si belle. Si simple aussi, qu’elle en devenait inaccessible. C’est elle que j’aimerais vous présenter. »

Simon Porte Jacquemus nous livrait aujourd’hui, 24 septembre 2018, sa toute nouvelle collection nommée « La Riviera ». Le défilé se déroulait dans le jardin de la magnifique ambassade Italienne, dans le 7ème arrondissement de Paris. 

Pour cette collection, Jacquemus nous propose une femme jeune et belle, comme toujours. Il s’inspire encore une fois de l’Italie (d’où le lieu), de sa Provence natale et de la Méditerranée en règle générale. Et pourtant, on ne s’en lasse pas ! Troisième collection en collaboration avec The Whool Mark Company, c’est avec plaisir que nous retrouvons la laine au coeur de ce défilé. Une laine froide utilisée pour les costumes comme pour les robes. Jacquemus a travaillé avec différentes matières ce qui donne une nouvelle fraicheur à la maille. Le défilé nous donne comme une bouffée d’air frais. Les matières volent délicatement au vent et les modèles défilent avec une aisance singulière.

La Riviera est plus sexy que le Souk, elle s’assume et aime sortir. Elle respire la fête, et l’indépendance tout en restant simple et accessible. Cette collection nous offre des couleurs un petit peu plus osées que les deux dernières. Du rose fuchsia au bleu roi, La Riviera sait se faire remarquer. Pourtant nous retrouvons les couleurs fétiches de Jacquemus: du blanc, du bleu et du vert olive. La fraicheur des tons nous transport et nous fait voyager.

Les grands classiques de la mode sont revisités et accordés à l’esprit Jacquemus. On retrouve alors une robe noire avec asymétrie qui laisse à nue une épaule, des robes moulantes presque transparentes avec de grands décolletés, des jupes de la même matière avec des fentes qui remontent au-dessus de la cuisse ou encore un un trench bleu marine porté en robe. La Riviera ose et pourtant est très bien équilibré. Par exemple, le blazer fuchsia est porté avec une fine ceinture dorée et le mini short avec une chemise bouffante.

Pour ce qui en est des accessoires, Jacquemus laisse tomber son iconic chapeau de paille XXL et nous propose le sac de plage XXL.Toujours en paille mais avec des franges pour certains modèles, on le veut déjà pour l’été prochain. Le mini-sac, aussi grand classique de Jacquemus, est à porter à la main comme à la taille.

Après ses deux collections femme et une collection homme, Jacquemus nous prouve qu’il sait se renouveler et nous offrir une collection innovante tout en restant dans ce qu’il connait. On regrette fortement l’été car pour la plupart d’entre nous, il faudra attendre l’année prochaine pour pouvoir porter cette belle collection.

related news

l'actualité du luxe vient à vous