social
metiers-arts
Partager cet article

metiers-arts Chopard : Une maison dans l’ère du temps face au développement durable

Date : 23 mars 2018
Auteur :

« Voyager vers un luxe responsable », ainsi est la devise qui exprime parfaitement l’engagement à long terme de l’emblématique maison Chopard concernant l’adoption de pratiques commerciales durables.

C’est en 2013, lors de la présentation des tous premiers modèles de la Collection Green Carpet ainsi que de l’annonce d’un partenariat unique avec l’Alliance for Responsible Mining (ARM) en Colombie que l’iconique maison Chopard a souhaité adapter ses activités au développement durable en encourageant notamment leurs fournisseurs en tenant compte des impacts sociaux, environnementaux et financiers de chaque création signée Chopard et ce, à travers toute la chaîne d’approvisionnement.

« Depuis plus d’un siècle, nos bijoux et montres les plus raffinés sont créés par une petite communauté d’artisans suisses, qui utilisent des connaissances et savoir-faire traditionnels. C’est pourquoi nous tenons absolument à reconnaître et à soutenir les artisans qui extraient l’or que nous utilisons. Notre objectif est de veiller à ce que chaque élément de nos montres et bijoux évoque esthétisme et authenticité » assure Caroline Scheufele, la dirigeante de Chopard.

Chopard, c’est avant tout une Maison d’excellence avec une équipe d’approvisionnement de passionnés qui prend soin de sélectionner ses matières premières issues des quatre coins du monde. Elle se caractérise par des partenariats ayant pour but d’améliorer les critères de la durabilité de leur chaine d’approvisionnement et d’être constamment à la recherche de nouvelles solutions et possibilités encore plus socialement responsables. La collaboration entre Chopard et le Green Carpet Challenge, tenu par Livia Firth, a permis d’établir des initiatives ayant pour but d’améliorer le niveau de vie ainsi que les conditions de travail des producteurs de la chaîne d’approvisionnement, ces derniers vivant pour bon nombre dans des pays en voie de développement. Ainsi est le « Voyage vers un luxe responsable » signé Chopard.

L’or Chopard est lui même caractérisé par ces objectifs : en tant que société indépendante à intégration verticale, l’intégralité des alliages est fabriqué au sein de la fonderie Chopard. Cette capacité industrielle s’inscrit au sein de la gestion d’une chaîne d’approvisionnement responsable dans la mesure où Chopard recycle et réutilise l’or déjà présent dans la chaine de production et donc limite la nécessité d’avoir recours à de l’or fraichement extrait. De plus, l’association avec l’Alliance for Responsible Mining (ARM) souligne l’engagement et le soutient direct aux mines artisanales d’Amérique Latine qui pratiquent l’extraction responsable de l’or en leur permettant ainsi d’obtenir la certification Fairmined. Quant à la production de diamant, Chopard s’est engagé à éliminer les diamants de conflits de la chaîne d’approvisionnement de leur industrie. Fut ainsi mit en place un système d’autorégulation à l’intention de tous leurs fournisseurs.

Chopard se dévoile tel un véritable exemple de bonnes pratiques à suivre et ce notamment dans l’industrie de l’extraction des pierres précieuses de couleur, de plus que le Label Minergie a été attribué au premier bâtiment de la société à répondre aux normes Suisses de construction eco-responsable. La maison Chopard fait ainsi preuve de leadership concernant la promotion de normes mondiales au sein de son secteur, une nouvelle initiative qui servira de cadre à l’entrée en vigueur d’une norme de durabilité à l’échelle internationale, non existante à l’heure actuelle.

related news

l'actualité du luxe vient à vous