social
mode-femme
Partager cet article

mode-femme Hermès : Un début d’année en demi-teinte en raison de la pandémie mondiale

Date : 20 mai 2020
Auteur :

Si l’année 2019 fut exceptionnelle pour la société française, le premier trimestre 2020 accuse le coup.

En 2019, Hermès avait annoncé une année exceptionnelle avec différentes records battus. Si janvier 2020 fut tout à ait correct et dans la continuité de ses très bons résultats passés, la crise sanitaire mondiale a été -comme pour beaucoup d’autres sociétés- un coup dur aussi bien financièrement qu’humainement : baisse du chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros ( -6,5 % à taux de change courants soit -7,7 % à taux constants), fermeture des sites de production et des points de vente…

Si tous les secteurs d’activités ont été touchés par cette épidémie mondiale, Hermès constate que ce sont les secteurs Soie et textiles (-19%) et vêtements & accessoires (-11%) qui enregistrent les baisses les plus conséquentes. La division parfum d’hermès, lancée en début d’année, connaît elle-aussi des débuts difficiles avec un léger déclin de 3%. Malgré cela, la marque a confirmé ses projets  d’implantation de ses nouveaux sites de production à Montereau, Guyenne, Louviers et dans les Ardennes.

« Depuis le début de la crise du Covid-19, protéger la santé de nos collaborateurs et de nos partenaires est notre priorité, ce qui nous a conduit à fermer de nombreux magasins et temporairement quelques sites.[…] Je remercie l’ensemble des collaborateurs qui se sont mobilisés dans le cadre d’actions solidaires, ainsi que tous ceux qui rendent possible la reprise progressive de l’activité. […] la mobilisation de l’ensemble des équipes d’Hermès sont des atouts qui nous aideront à surmonter avec courage et confiance les incertitudes fortes de ce début d’année. » Axel Dumas, gérant d’Hermès International.

related news

l'actualité du luxe vient à vous