social
mode-femme
Partager cet article

mode-femme Givenchy : un défilé en hommage au 11 septembre

Date : 17 septembre 2015
Auteur :

Actuellement la Fashion Week sillonne les rues de New York. Givenchy a su marquer le coup pour cette collection printemps/été 2016, un hommage au 11 septembre 2001 avec le skyline du nouveau World Trade Center pour arrière plan.

C’est la première fois que la maison française produit un défilé à New York, il est vrai qu’elle vient d’ouvrir sa nouvelle boutique amirale sur Madison Avenue à Manhattan. Parmi plus de 800 personnes, on a pu observer la présence de stars, dont des créateurs tels que Alexander Wang, Vera Wang et Michael Kors, ainsi que plus de 200 étudiants d’école de mode.

Un défilé très spectaculaire constitué d’un décor symbolique, où l’on y observe un homme en haut d’un escalier qui présente deux arbres exprimant la force de la vie, un autre homme arborant une échelle « pour rappeler le cycle de la vie et de l’amour » et un dernier homme qui se fait asperger d’eau, eau destinée à  « nettoyer l’esprit ». Pour ce qui est de la musique, le chant d’un moine bouddhiste, ainsi que ceux de six cultures et religions différentes, ont rythmé le catwalk qui a fini sur l’Ave Maria.

Cette collection printemps/été 2016 était essentiellement composée de noir et de blanc. Une collection d’une grande légèreté, constituée de pièces en dentelle soulignant un coté romantique, des pantalons amples, des robes de soies, des tissus transparents, des draps noués, des plumes… Une finesse et une élégance folle aussi représentée par le smoking. Des faces masquées, ainsi que des bijoux de visage, où nous reconnaissons la touche de Riccardo Tisci, le directeur artistique de Givenchy depuis dix ans.

14 ans après les attentats du 11 septembre qui ont causé la mort de 2 983 hommes, Marina Abramovic, l’artiste avec qui Riccardo Tisci a créé ce défilé, a déclaré dans un texte remis à tous les invités : « C’est le jour le plus triste de l’histoire récente des États-Unis et en tant que directrice artistique, j’ai voulu créer quelque chose de respectueux et humble (…). Notre choix de musique, de six religions et cultures différentes, a le pouvoir d’unir les gens sans discrimination ». « L’événement que nous créons ensemble traite de pardon, d’inclusion, de nouvelle vie, d’espoir et avant tout d’amour ».

 

related news

l'actualité du luxe vient à vous