social
auto
Partager cet article

auto Ferrari F60 America : La marque fête ses 60 ans d’exportation avec les États-Unis

Date : 16 octobre 2014
Auteur :

Afin de fêter ses 60 années d’échanges commerciaux avec les États-Unis, Ferrari a décidé, le week-end dernier lors des festivités de la marque à Beverlly-Hills, de présenter un modèle spécial dérivé de la F12 Berlinetta : la F60 America. Elle sera produite à seulement 10 exemplaires et rendra hommage au partenaire le plus précieux de la marque : Luigi Chinetti. Cet homme, ancien pilote de course lors des 24 heures du Mans est également l’importateur sur le continent Américain depuis les premiers pas de Ferrari.

Luigi Chinetti : un homme d’exception aux yeux de Ferrari

Luigi Chinetti est celui qui signe la première des neuf victoires aux 24 Heures du Mans à bord de sa Ferrari 166 MM lors de l’édition de la reprise, en 1949. C’est aussi grâce à lui et son implication que la marque a pu devenir ce qu’elle est aujourd’hui. En effet, les États-Unis ont toujours été le plus grand marché d’exportation depuis la fondation de la firme par Enzo Ferrari. Pour marquer le coup, Ferrari a profité du diner de gala qui s’est déroulé samedi dernier pour présenter sa nouvelle monture dédiée à ce pays. Cette machine qui n’a jamais figuré au catalogue du constructeur doit son existence à l’initiative de Chinetti. Rappelons enfin que Luigi Chinetti est également le leader de l’écurie Ferrari du NART (North American Racing Team).

Une référence aux modèle historiques de Ferrari

Pour la conception de la nouvelle F60, les designers ont décidé de reprendre les emblèmes des voitures les plus connues de l’histoire de la marque. On peut donc retrouver la décoration officielle bleue à bandes blanches des Ferrari du North American Racing Team. Les designers se sont aussi largement inspirés de la F12 TRS, dans sa forme globale mais la F60 possède quelques distinctions en plus : des ouïes Naca à l’avant du capot, une grille de calandre remaniée et un nouveau dispositif aérodynamique avec des flancs largement modifiés participant à une meilleure circulation des flux d’air. Des arceaux en fibre de carbone ont été installés derrière chaque siège baquet avec une révision globale de la poupe distinctive.
L’habitacle crée une ambiance unique : côté conducteur, tout l’ensemble du poste de pilote est nappé d’une couleur rouge (dont le cuir du siège), tandis que le siège passager est drapé d’un cuir noir. Chaque baquet est traversé d’un motif stylisé du drapeau américain.

Un modèle conçu pour rester spider

La F60 America possède en elle une philosophie radicale à l’effigie de la 550 Barchetta. En effet, cette nouvelle venue de la gamme de Ferrari, n’a été conçue que pour être utilisée en mode spider et pour ainsi profiter du chantant V12 de 6.2 litres cheveux au vent. Cette entité développe 740 chevaux, mais ne peut dépasser les 120 km/h lorsque la capote est en place. Les dix exemplaires produits ont déjà tous été attribués à des collectionneurs américains de la marque qui n’ont pas hésité à signer un chèque de 3,000,000 d’euros.

related news

l'actualité du luxe vient à vous