social
auto
Partager cet article

auto Porsche : Le constructeur se (re)lance dans la compétition automobile d’endurance avec la catégorie LMDh

Date : 16 décembre 2020
Auteur :

Le constructeur automobile allemand vient d’annoncer dans un communiqué son retour à la compétition automobile d’endurance pour 2023, avec pour objectifs remporter les 24 Heures du Mans, les 1000 Miles de Sebring ou encore les 24 heures de Daytona.

Historiquement attaché au monde de la compétition, le constructeur Porsche fut un acteur majeur du sport automobile au cours de la seconde partie du XXème siècle. Enchaînant les victoires sur les plus grands circuits du globe et dans les plus grandes compétitions mondiales (dont 19 victoires aux 24 heures du Mans), la marque allemande a construit sa réputation -notamment- sur son savoir-faire dans la catégorie d’endurance.

Depuis la fin de la saison 2017, se concentrant davantage sur d’autres catégories automobiles et d’autres projets, l’absence de la manufacture Outre-Rhin dans la catégorie reine d’Endurance s’est ressentie auprès des passionnés d’automobile, qui avaient hâte que la constructeur ne revienne sur le devant de la scène.

Ce retour tant attendu fut enfin confirmé, par un communiqué, après une décision prise par le conseil d’administration de Porsche. En effet, la direction de Porsche AG a donné son feu vert au développement d’un prototype LMDh. Après une longue phase d’évaluation, Porsche Motorsport a reçu l’ordre de construire un véhicule sur la base des futures réglementations avec pour échéance sportive l’année 2023 où les voitures LMDh constitueront une catégorie prestigieuse dans le championnat du monde d’endurance FIA ​​(WEC) et le North American IMSA WeatherTech SportsCar Championship.

Cette annonce, très bien accueillie par les fans, fait suite à l’introduction de cette nouvelle catégorie pour les prototypes hybrides. Ainsi, les voitures de course, d’un poids d’environ 1000 kilogrammes, seront propulsées par un système hybride d’une puissance de 500 kW (680 ch), soit un rapport poids-puissance d’environ 0,68 cheval par kilogramme.

« La nouvelle catégorie LMDh nous permettra de lutter pour les victoires au général avec un système hybride sur les courses légendaires du Mans, Daytona ou encore Sebring et ce pour un budget limité.  Le projet est extrêmement attractif pour Porsche pour qui les courses d’endurance font partie de l’ADN de la marque » Oliver Blume, PDG de Porsche AG.

Michael Steiner, membre du conseil d’administration de la recherche et du développement chez Porsche AG, a également ajoute : « À moyen terme, nous souhaitons nous focaliser sur trois concepts de propulsion différents : les véhicules entièrement électriques, les hybrides rechargeables et ceux dotés uniquement d’un moteur à combustion […] Nous utilisons le tout électrique en Formule E et les blocs thermiques à haute efficience en GT mais, dorénavant, la case vide est cochée par cette nouvelle catégorie LMDh ».

Cette annonce fait également suite aux différentes participations annoncées d’Audi, Peugeot ou encore Toyota, relançant encore un peu plus l’intérêt pour ces compétitions automobiles avec une forte concurrence entre plusieurs acteurs de renom.

related news

l'actualité du luxe vient à vous