social
art
Partager cet article

art « Evidence of Grace » : Le premier solo show de Genesis Tramaine chez Almine Rech Bruxelles

Date : 24 janvier 2021
Auteur :

La galerie Almine Rech est fière d’accueillir « Evidence of Grace », la toute première exposition personnelle de l’artiste plasticienne américaine Genesis Tramaine.

Cette première exposition, qui arrive dans un contexte mondial inédit, puise ses nombreuses influences et inspirations dans les nombreux événements qui nous ont marqués en 2020 : entre la pandémie de la COVID-19, le regain de tensions raciales dans le discours dominant d’Amérique du Nord et le mouvement Black Lives Matter, l’artiste s’est attelée à la recherche de réponses et de solutions.

Cherchant à comprendre les différents maux de notre société -l’injustice, la discrimination ou encore l’individualisme- Genesis Tramaine a pu exprimer ces différents sujets d’importance au travers de cette collection picturale puissante, aussi bien dans les couleurs utilisées que les coups de pinceaux, visibles à l’œil nu et traduisant les émotions qui ont pu traverser l’artiste pendant la réalisation de ces œuvres.

S’identifiant comme artiste noire et homosexuelle dans un corps de femme et originaire de Brooklyn, Tramaine trouve refuge loin des maux de ce monde dans la prière, la chanson, le mouvement et la peinture. L’acte de peindre offre un espace cathartique pour communier avec Dieu et approfondir son rapport au spirituel. Des influences que l’on peut retrouver dans les tracés et le style de l’artiste, qui fait de cette collection un appel à sortir de l’obscurité, de cet individualisme qui nous sépare les uns des autres.

Ses peintures, représentant des visages de façon abstraite, l’artiste les appelle ses « Gospels ». Colorés et complexes, ils nous poussent à nous remettre en question quant à notre condition d’humain, création divine pour certains (ce qu’elle défend à titre personnel). Un rapport avec dieu qui la fore à se remettre en question et à ne jamais se reposer sur une vérité unique et universelle : « Que signifie servir Dieu ? Comment peut-on utiliser ses capacités pour pouvoir être un vaisseau pour communiquer, éduquer et élucider les nombreuses difficultés qui se présentent quotidiennement à nous en tant qu’êtres humains sur Terre ? De plus, durant une pandémie, alors que de nombreux églises et temples sont fermés, le “white cube” de la galerie peut-il servir de sanctuaire aux personnes en quête d’éveil spirituel et de joie ?« .

Du 07 au 28 février 2021, venez découvrir la première exposition personnelle de l’artiste dans la galerie bruxelloise Almine Rech et au travers de la galerie de photos ci-dessous.

related news

l'actualité du luxe vient à vous