social
mode
Partager cet article

mode Dior Homme Été 2021 : Portrait d’un artiste

Date : 14 juillet 2020

Fidèle à lui-même et aux convictions passionnées du fondateur Christian Dior. Kim Jones, le directeur artistique des collections homme perpétue son engagement en célébrant et faisant rayonner plus que jamais les oeuvres de jeunes artistes. Dans le prolongement de ces rencontres effervescentes, cette collection été 2021 promeut le travail de Amoako Boafo – né au Ghana et formé à Vienne – au travers d’un dialogue culturel, authentique et universel.

Source d’inspiration constante et infinie pour la maison Dior, le continent africain est depuis quelques années la source d’échanges captivants. Pilier de l’identité du designer qui y a vécu pendant son enfance. Il porte tout particulièrement une admiration et passion sincère pour les cultures et la nature qu’on y trouve. C’est grâce à ce lien indéfectible qu’il a choisi de mettre en lumière le travail d’Amoako Boafo. Ce dernier porte un regard singulier sur les modes de vie contemporains de la capitale du Ghana, Accra. Inestimable héritage historique dédié au savoir-faire textile. Ses emblématiques portraits, Black Diaspora, explorent ses perceptions de l’identité noire et de l’idée de masculinité. 

Cette collection consiste en un dialogue. Subtilement fuselées, épurées, les silhouettes associent l’influence sportswear au tailoring d’exception de la maison. Les œuvres d’Amoako Boafo prennent vie et illuminent les silhouettes – du jaune fluo au bleu, du corail au vert. Tandis que les imprimés se parent de motifs graphiques. Les tissus prennent l’apparence de tableaux, superposant des imprimés, des mailles côtelés et des motifs jacquard à la ressemblance de coups de pinceau. Sur d’autres modèles, les broderies, la maille et l’intarsia habillent les corps des travaux de l’artiste. L’amour qu’Amoako Boafa voue aux motifs foliaires célèbre la fascination du couturier-fondateur pour les jardins et les fleurs. Une palette de couleurs audacieuses évoquant l’imaginaire Dior. L’esprit français de la haute couture se retrouve dans le savoir-faire des ateliers Vermont, rendant hommage aux archives de la maison. 

Au croisement de l’art contemporain et du documentaire, le film révélant la collection été 2021 nous font voyager dans le studio d’Amoako Boafo. Édité par l’artiste vidéaste Chris Cunningham et réalisé par Jackie Nickerson, avec des images tournées a Londres et au Ghana. Au cœur de cette période particulière, Dior s’approprie la mode et la création sous toutes ses formes, de la peinture a l’œuvre filmée. Une passion pour l’excellence, un dialogue captivant et infini.

related news

l'actualité du luxe vient à vous