social
horlogerie
Partager cet article

horlogerie Arnold & Son Golden Wheel : Une montre digne des rois

Date : 18 janvier 2015
Auteur :

L’horloger suisse Arnold & Son dévoile la Golden Wheel, une montre à complication aussi pratique que précieuse.

Arnold-and-Son-Golden-Wheel-1

Avec cette nouvelle pièce, baptisée Golden Wheel ( littéralement « rouage doré » ), Arnold & Son implémente deux complications de pointe, plutôt rares sur des bracelets montre.

La première de ces fonctions est le système des heures sautantes. Cette complication permet d’indiquer l’heure et les minutes non pas grâce à des aiguilles, mais par un mécanisme de disques rotatifs qui s’alignent en fonction de l’heure. Une technologie jadis réservée aux horloges de rois, si ancienne que son âge et son origine varie grandement selon les sources. D’après Arnold & Son, les heures sautantes seraient nées en Angleterre, au milieu du 17ème siècle.

Arnold-and-Son-Golden-Wheel-3

La seconde complication, plus classique chez Arnold & Son, est la fameuse Seconde Morte. Sur cette montre mixte, l’aiguille des secondes se déplace par battement autour du cadran. Cette méthode d’affichage apporte plus de précision dans la lecture des secondes.

Outre ces mécaniques originales, la Golden Wheel se présente comme une montre précieuse et raffinée. Son boitier de 44mm est en or rose 18 carats, bombé au saphir anti-reflet et l’arrière est visible au travers d’un saphir transparent.

Arnold-and-Son-Golden-Wheel-2

Le mouvement quant à lui, est un calibre A&S6018, une exclusivité Arnold & Son traité au palladium, qui comprend 29 bijoux. Le cadran est en nacre blanche sur argent, et le bracelet en cuir d’alligator cousu main est disponible en brun ou en noir.

La Golden Wheel possède 50 heures d’autonomie, est une étanchéité garantie jusqu’à 30 mètres. Cette pièce très élégante est limitée à 125 exemplaires.

related news

l'actualité du luxe vient à vous