social
horlogerie
Partager cet article

horlogerie Rolex Yacht-Master II Or Gris et Platine : La perfection tient enfin un nom

Date : 15 septembre 2014
Auteur :

Avec la collection Yacht-Master II, Rolex réinvente l’utilisation de ses garde-temps pour aller au-delà de la fonction basique d’une montre quelconque. Et c’est en 2007 que la manufacture réinvente la Yacht-Master afin d’offrir une fonction unique à tous les amateurs comme professionnels de pilote de frégate. Cette fonction à le pouvoir de se synchroniser à la seconde près lors des départs de frégates en compétition. Pour ce faire, la Yacht-Master II est équipée d’une nouvelle fonction de compte à rebours programmable dotée d’une mémoire mécanique. Précis et efficace, chaque seconde est précieuse lors des compétitions.

Déroulement des opérations

Grâce à ses fonctions et sa mécanique unique de programmation et de synchronisation au vol, le skippeur peut se caler très précisément sur le compte à rebours officiel de la compétition. Celle-ci se déroule généralement en trois temps, marqués par des signaux sonores et visuels.

  • Avant la course, le skippeur programme son compte à rebours et verrouille celui-ci via une rotation de la lunette « ring command », qui est automatiquement mémorisé par le mécanisme, de sorte qu’il soit possible d’effectuer une reprogrammation à tout moment.
  • Un coup de canon et un pavillon signalent le début du compte à rebours officiel de la régate 10 minutes avant le départ, le skippeur peut enclencher son compte à rebours via une pression sur le bouton situé à deux heures du boitier.
  • Un deuxième coup de canon et un signal sont donnés 5 minutes avant le départ, et c’est à ce moment que l’ingéniosité de la mécanique de la Yacht-Master II entre en jeu avec l’opportunité de synchroniser le compte à rebours de la montre avec celui officiel. Une pression sur le poussoir situé à quatre heures permet une remise à zéro au vol de l’aiguille des secondes (type « flyback ») qui reprend instantanément sa course dès que le poussoir est relâché. Dans le même temps, l’aiguille des minutes du compte à rebours se synchronise automatiquement sur la minute la plus proche pour compenser le retard ou l’avance pris au moment du déclenchement du chronographe lors du premier signal.

Une fonction unique liée à une mécanique unique

Afin de rendre cette fonction possible, les ateliers de chez Rolex ont dû travailler près de 36.000 heures afin de développer le mouvement 4160 dont la Yacht-Master II est équipée. Il est composé de 360 pièces au total dont certaines ont été réalisées via un procédé par UV-LiGA (Le sigle « LIGA » provient de l’allemand pour « Röntgenlithographie, Galvanoformung, Abformung » dont les différentes étapes sont la lithographie aux rayons X, la galvanisation par électrodéposition et le formage). Ce procédé permet la fabrication de pièces de formes et d’une finesse impossible à réaliser via les procédés traditionnels. De plus, son oscillateur est accompagné d’un Spiral Parachrom, une technologie développée et brevetée par Rolex qui offre une résistance accrue aux chocs et aux multiples variations que le système pourrait rencontrer.

Conclusion

L’application des matériaux nobles tels que l’or gris et le platine ne font que renforcer le charisme que donne cette montre. Construite pour les plus exigeants, elle saura répondre à toutes les demandes de son porteur. Pour porter ce bijou au poignet, il faudra débourser quelques 39.100 euros.

related news

l'actualité du luxe vient à vous