social
propriete
Partager cet article

propriete The One : La plus chère propriété au monde est estimée à 500 millions de dollars

Date : 30 août 2021
Auteur :

Enfin achevée, la résidence « The One » pourrait devenir le domaine privé le plus cher du monde, avec une estimation proche du demi milliard de dollars.

Le projet « The One » pensé et réalisé par l’architecte Paul McClean pour le compte de Nile Niami, producteur de cinéma et développeur foncier, aura mis plusieurs années avant de pouvoir voir le jour. Enfin abouti, il peut se venter d’être devenu le plus cher complexe résidentiel au monde avec un prix estimé ahurissant de 500 millions de dollars (soit environ 424 millions d’euros).

Surplombant le quartier de Bel-Air avec ses 9.700 mètres carrés habitables sur son domaine de près de deux hectares, la résidence privée pourrait s’apparenter davantage à un complexe de vacances de luxe qu’à une résidence personnelle. En effet, les lieux disposent de tous les équipements nécessaires pour se divertir, faire du sport, se restaurer et bien plus encore !

Ici, place au terrain de tennis, aux différentes salles de sport et de fitness, pistes de bowling, cinq piscines, salle de billard, cave à vins à la capacité extraordinaire de 10.000 bouteilles, au cinéma privé de 32 places mais également à la station thermale, au circuit automobile ou encore au garage taille XXL capable d’accueillir jusqu’à 50 véhicules, sans oublier une « aile philanthropique » pour des galas de bienfaisance capable d’accueillir 200 personnes et une plateforme d’observation du ciel de 900 m2.

A l’intérieur, on retrouve 21 chambres, dont une mastersuite de 510 mètres carrés, 42 salles de bain et des espaces dignes des plus grands châteaux. Les mobiliers et la décoration intérieure de chaque pièce (avec des plafonds parfois hauts de 5 mètres !) ont été pensés et réalisés avec le plus grand soin et l’aide précieuse de KFR Design afin de répondre parfaitement au cahier des charges (extrêmement stricte) du nouveau propriétaire.

« Ce projet était à la fois passionnant et intimidant. » Paul McClean.

L’entrée comporte notamment un point d’eau doté d’une sculpture et un pont. « Nous utilisons souvent l’eau dans notre processus de conception, car elle offre un changement sensoriel qui permet de s’adapter en douceur à l’environnement « , déclare Paul McClean.

Credits : ©Douglas Friedman

related news

l'actualité du luxe vient à vous