social
mode-femme
Partager cet article

mode-femme Saint Laurent Printemps-Été 2020 : Références illuminées

Date : 25 septembre 2019
Auteur :

Le défilé Saint Laurent Paris clôt le deuxième jour de cette fashion week parisienne entre cuir, strass et paillettes … Un véritable commando défile au-dessus du Jardin du Trocadéro.

Face à un décor devenu presque banal qu’est la Tour Eiffel, le vestiaire masculin s’invite sur des silhouettes longilignes habillées de Santiag et de robes faisant écho à la collection Russie du regretté Yves Saint Laurent. Les looks de cette saison sont un véritable hommage à ses voyages imaginaires à travers des styles aux influences orientales, passant par le Japon comme le Maghreb, tout en faisant écho au style west coast de l’actuel directeur artistique Anthony Vacarello. Ce dernier nous présente une femme libérée, une Esmeralda des temps modernes.

La citation « les plus beaux vêtements qui puissent habiller une femme, ce sont les bras de l’homme qu’elle aime » n’a jamais été aussi adéquate quand nous admirons, ébahis, les robes défilées : peut-être pouvons-nous distinguer des mains qui couvrent la poitrine des mannequins… tandis que sur d’autres ce sont des imprimés sauvages qui habillent leur bustes. La transparence de certains looks est sensuelle et provocatrice sans basculer dans la vulgarité. Des bijoux fantaisies arborent les clavicules des Tops, alors qu’elles dansent sur le cat-walk au rythme d’une version électro de La marche des Walkiries.

Voyage dans le temps tout comme dans l’espace, ce défilé est sans doute l’un des meilleurs signé par le créateur belge chez Saint Laurent. Entre chemises griffées et looks des années 60, du court et du cuir, avec des touches dorées inspirant un nouveau souffle de modernité dans la maison, Anthony Vacarello nous offre un rêve que nous faisons les yeux ouverts.

related news

l'actualité du luxe vient à vous