social
maritime
Partager cet article

maritime Richard Mille x SP80 : Une association pour battre le record du monde de vitesse à la voile

Date : 3 mai 2021
Auteur :

L’horloger de luxe Richard Mille et le constructeur naval SP80 se lancent conjointement dans un défi sportif unique : battre le record du monde de vitesse à la voile.

Les records du monde et les exploits qu’ils impliquent font partie de l’ADN de Richard Mille et SP80 : dépassement de soi, abnégation, recherche de la perfection, soit autant de valeurs qui animent ces marques. La vitesse, l’aéronautique et les développements extrêmes captivent depuis toujours Richard Mille et, lorsque North Thin Ply Technology (NTPTTM) -leader mondial des matériaux pré-imprimés- a présenté ce projet a son partenaire commercial, c’est avec un entrain non mesuré que l’horloger franco-suisse s’est lancé dans l’aventure.

Pour Richard Mille, ce projet présenté par TPTTM, partenaire de longue date qui produit en exclusivité horlogère le Carbone TPT® pour les boîtiers des montres Mille apparaissait comme une évidence. « Animée par la volonté d’atteindre son objectif, SP80 n’hésite pas à bousculer les codes de la voile. C’est cette même audace qui guide la marque depuis maintenant 20 ans. Nous retrouvons dans cette jeune entreprise l’effervescence d’une équipe enthousiaste et talentueuse » Tim Malachard, directeur marketing chez Richard Mille.

Pour développer le navire, le chantier naval SP80 créé en 2018 par Xavier Lepercq Benoît Gaudiot et Mayeul van den Broek (trois ingénieurs passionnés de kitesurf) s’est engagé à mettre tout en œuvre pour battre le record de 65 nœuds (121km/h) établi en 2012. C’est dans cette optique qu’un voilier de 7 mètres de long pour 6 mètres de large avec une structure tout en carbone TPT®, le tout tracté par une aile de kitesurf de plus de 20 m d’envergure a été développé. A mi-chemin entre bateau, avion et Formule 1, il a fallu pour les ingénieurs développer un navire capable d’aller à des vitesses hallucinantes tout en gardant stabilité et maniabilité.

« Ce partenariat, c’est la rencontre entre deux entreprises engagées dans la recherche de la performance, de l’exception et de l’innovation […] Nous nous ressemblons jusque dans nos processus de production respectifs, autour d’un matériau, le Carbone TPT®, présent dans la composition des montres Mille comme de notre bateau. L’implication de Richard Mille dans l’aventure SP80 est une grande fierté et une incroyable source de motivation pour notre jeune équipe. Nous pouvons ainsi accélérer notre développement et débuter la construction de notre bateau à voile afin d’effectuer nos premières navigations en 2022. » Mayeul van den Broek, cofondateur de SP80.

related news

l'actualité du luxe vient à vous