social
mode
Partager cet article

mode Louis Vuitton Homme Printemps-Été 2019 : Le renouveau de l’Homme Vuitton sous Virgil Abloh

Date : 22 juin 2018
Auteur :

Le premier défilé Homme Louis Vuitton signé Virgil Abloh s’est déroulé ce 21 juin au coeur des jardins du Palais Royal : vestes surdimensionnées, pochettes subtiles, matières spécifiques, motifs symboliques… ce qu’il faut retenir d’un des défilés les plus attendus de la saison. 

« Le plus grand but pour une première collection dans n’importe quel scénario est que le public puisse comprendre le nouveau vocabulaire » a déclaré Virgil Abloh sur Instagram avant le défilé. Et pour cause, chaque participant découvrait sur sa place une sorte de dictionnaire ou plus précisément « une définition libérale de termes et l’explication d’idées », selon ses termes.

Le défilé Louis Vuitton Homme Printemps-Été 2019 fut premièrement marqué avec « accessomorphosis », un terme employé afin de définir une sorte de porte manteau décrivant ainsi la transformation d’un accessoire en un vêtement. Cet accessoire spécifique aura été définit tel phare de la collection nommée « Colour Theory » composée de 56 looks. On note au sein de cette dernière ces poches à l’allure structurée si particulières, mais aussi ces anoraks coupés au dos afin de laisser place à un imposant sac, ces chemises surdimensionnés ou encore ce par-dessus matelassé qui surplombe une chemise classique. L’accessoire signé Vuitton ne manque bien évidemment pas à l’appel : le créateur se sera inspiré des silhouettes des sacs les plus iconiques tel que la petite malle et le Keepall, pour ainsi les re-inventé dans des couleurs et matières encore jamais initiées au sein de la maison : plastique rouge, vert et irisé ou encore cuir mat s’accompagnent des minutieux détails traditionnels. À ces derniers s’ajoute des chaînes en céramique de chaque couleur qu’on pouvait aussi retrouver en tant que bracelet, collier sur les divers looks.

Le défilé présentant l’Homme Vuitton par Virgil Abloh, c’est aussi une prestation truffée de symboles notamment celui de la diversité de par le personnage du créateur en lui même qui est le premier homme de couleur à occuper un tel rôle dans une si prestigieuse maison. Le directeur général de Louis Vuitton, n’étant autre que Michael Burke, attendait du jeune créateur « créativité innée et approche perturbatrice ». Virgil Abloh a ainsi dévoilé vouloir « définir le titre de directeur artistique pour une ère nouvelle et différente ». C’est ainsi une diversité omniprésente dans la collection qui s’est dévoilé mais aussi dans son environnement : le catwalk peint en différentes couleurs avait pour ambition de représenter chaque continent du monde.

related news

l'actualité du luxe vient à vous