social
propriete
Partager cet article

propriete Casa Santa Teresa : La merveilleuse villa ajaccienne

Date : 21 mai 2021
Auteur :

Construite dans les années 1950 sur les rivages d’Ajaccio, ce somptueux corps architectural reçoit un coup de lifting en 2019 par la talentueuse et émérite Amélia Tavella. Gardant les atouts d’une structure méditerranéenne, la Casa Santa Teresa a tout de la maison de vacances rêvée.

Au pied de la Méditerranée

Les couleurs sable et azur dominent les tons de la maison, tout en divaguant sur un blanc cassé. La présence du bois apporte une authenticité nécessaire laissant transparaitre tout un charme à cette propriété si moderne et traditionnelle à la fois. Les ouvertures voutées ainsi que les touches de couleur brique réchauffent l’atmosphère et créées un véritable cocon où se nicher. La proximité avec la nature est palpable, les portes vitrées nous offrent en ligne de mire une mer Méditerranée qui scintille. La présence du bois, du sol au mobilier, apporte une sensation d’apesanteur au sein de la villa corse. Les touches de terracota contribuent à un certain dynamisme.

La villa nous offre un splendide point de vue sur le monde. En effet, fruit de la passion entre terre et mer, jamais vous n’aurez un si beau tableau de la nature que sur la terrasse fleurie de la Casa Santa Teresa. Brouillant les limites entre l’intérieur et l’extérieur, ce belvédère offre d’exceptionnelles perspectives ainsi que de magnifiques moments en compagnie de proches. Une immense table en bois massif trône d’ailleurs sur ce promontoire en terre cuite nous rappelant sans aucun doute cette manière de vie méditerranéenne si fantasmée à travers le monde : la vraie Dolce Vita.

La terrasse donnant sur la piscine.
Photos © Thibaut Dini 

Un espace de vie qui fédère

Le salon comporte une cheminée en terre cuite dont le bord se complète au sofa. En son cœur siège un splendide Chesterfield accompagné de fauteuils en rotin. Les coussins à rayures multicolores ne font qu’accentuer cette atmosphère familiale et intime qui plane dans l’air de cet espace de vie. « J’ai choisi d’honorer les illustres stations balnéaires méditerranéennes, en réinterprétant ses codes en utilisant des matériaux nobles et naturels », explique Amélia Tavella.

La cuisine nous éblouit. Elle a le don de transmettre une aura propre à elle-même. En effet, le côté Cocina del Sur est apaisante. Cuisiner devient un véritable voyage fantasmagorique. Les carreaux reflètent un doux vert amande selon l’heure de la journée. En effet, la cuisine est lumineuse et le soleil à toute heure embrasse ses murs. C’est une pièce où nous souhaitons nous réunir malgré sa taille. Elle fédère.

Le salon donnant une splendide vue sur la Méditerranée
Photos © Thibaut Dini 

Les milles et une nuits

Les cinq chambres sont ensoleillées et leur décoration est indémodable. Chacune d’entre elles présente une palette de couleurs apaisante contrastant audacieusement avec le spectacle que nous offre les terrasses adjacentes. Nous soulignerons la présence d’un abat-jour, où est dessiné sur fond blanc un visage qui nous évoque bien des choses et ce n’est pas une coïncidence… N’était-ce pas Jean Cocteau qui non loin de là puisait son inspiration, les yeux noyés dans la Méditerranée ?  

L'une des chambres à coucher de la Villa Santa Teresa
Photos © Thibaut Dini 

Ainsi pour conclure, Amélia Tavella déclarait : « Mon architecture s’inspire du maquis. Je reprends sa beauté, sa couleur, sa texture, sa densité. À chaque fois je lui rends hommage. Je ne sépare rien. La nature et mes édifices se tiennent sur la même ligne, se répondent. C’est un écho puis une fusion. J’utilise les matériaux de mon île pour la faire renaître à chaque fois d’elle-même. Un seul mot contient et donne l’élan à mon vœu d’architecte : l’éthique».

Véritable havre de paix, la Casa Santa Teresa est l’endroit à découvrir cet été.

https://www.casasantateresa.fr

related news

l'actualité du luxe vient à vous