social
luxographie
Partager cet article

luxographie Bernard Arnault : Le maître du luxe

Date : 1 juillet 2015
Auteur :

Propriétaire et président-directeur général du groupe LVMH, Bernard Arnault peut se targuer, à 66 ans d’être dans le top 10 des hommes les plus riches du monde. Découvrez le parcours hors-norme d’un homme qui incarne le luxe à la Française.

Bernard Arnault est né en 1949 dans un milieu aisé. Son père, Jean Arnault, est le propriétaire d’une entreprise de travaux publics nommée Ferret-Savinel. Après un parcours scolaire réussi à Roubaix, le jeune homme intègre l’Ecole Polytechnique en 1969 et en ressort major de sa promotion.

En 1971, il rejoint l’entreprise familiale et conseille à son père de revendre les activités BTP pour 40 millions de francs, afin de se reconvertir dans le secteur en vogue de la promotion immobilière. L’entreprise rebaptisée Ferinel se spécialise dans les appartements de tourisme. Bernard succèdera à son père en 1978 à la tête de la société. En 1981, il décide d’émigrer aux Etats-Unis et fonde Ferinel Incorporation.

Par la suite, en 1984, il décide d’investir la quasi-totalité de la fortune familiale, 90 millions de francs, pour racheter la Financière Agache. Cette société dont il devient PDG comprend notamment le groupe Boussac, propriétaire de Conforama, mais surtout de Christian Dior et du célèbre Bon Marché. Bernard Arnault entre dans le monde du luxe par la grande porte.

En 1987, les groupes Louis Vuitton et Moët Hennessy fusionnent pour créer un nouveau groupe de luxe baptisé LVMH. Suite à un krach boursier en octobre, Bernard Arnault rachète directement le groupe.

lvmh

LVMH est alors affaibli par des tensions entre les deux firmes qui compose le groupe. Bernard Arnault décide alors de prendre la tête du groupe en lançant une OPA pour devenir lui-même principal actionnaire. Grâce à ce coup de maitre, l’homme évince ses partenaires qui freinent l’ascension vers le succès.

Maintenant qu’il tient les rênes, Bernard n’a plus qu’à lancer son plan de développement est multiplie la valeur du groupe par 15 en l’espace de seulement onze ans, tandis que le chiffre d’affaires augmente de 500%. Pour réaliser ce prodige, l’homme s’appuie sur deux grands principes : indépendance des entreprises membres du groupe, et rachats systématiques des marques émergentes. Ainsi, il s’approprie le quasi-monopole de l’industrie du luxe.

Les acquisitions se succèdent inlassablement jusqu’à nos jours, pour des sommes se chiffrant en centaines de millions d’euros, accroissant encore et toujours la puissance du groupe. En 2005, Bernard Arnault devient l’homme le plus riche de France.

En 2007, son patrimoine total est évalué à 26 milliards de dollars. Selon tous les classements, il figure parmi les 5 plus grandes fortunes mondiales.

Un grand acteur du monde culturel

Egalement passionné de culture, Bernard Arnault compte parmi les mécènes les plus importants de France. Il finance de nombreuses expositions d’envergure, organise des concours de jeunes créateurs et fournit des instruments de prestige aux grands conservatoires.

fondation-lvmh

En 2014, après 8 ans de construction, la fondation Louis Vuitton est parachevée. Cet établissement est entièrement dédié à la création d’art contemporain. Grâce à ces nombreuses initiatives, Bernard Arnault sera le premier non-Américain à recevoir le prix David Rockfeller, qui récompense chaque année un homme d’affaires investissant dans la culture.

Homme de goût, Bernard Arnault possède plusieurs biens d’une valeur inestimable. À commencer par ce château à Clairefontaine-En-Yvelines.

bernard-arnault-chateau

En tant que propriétaire de plusieurs compagnies de yachts, le PDG d’LVMH possède bien entendu son propre navire de plaisance.

bernard-arnault-yacht

Plus qu’une figure incontournable de l’industrie mondiale du luxe, Bernard Arnault représente un véritable modèle pour tous les entrepreneurs français et internationaux.

related news

l'actualité du luxe vient à vous