social
mode-femme
Partager cet article

mode-femme Alessandro Michele : Un nouveau souffle pour la marque Gucci

Date : 9 juin 2016
Auteur :

Alessandro Michele, le directeur artistique de Gucci depuis janvier 2015, a su faire ses preuves en créant une collection pour la marque en seulement 5 jours. Cet homme était déjà dans la Maison depuis 13 ans, mais il était en charge des accessoires, ce qui lui a permis de savoir ce dont la maison avait besoin et comment le lui apporter.

Alessandro Michele, le directeur artistique de Gucci depuis janvier 2015, a su faire ses preuves en créant une collection pour la marque en seulement 5 jours. Il était déjà dans la Maison depuis 13 ans en charge des accessoires, ce qui lui a permis de savoir ce dont la maison avait besoin et comment le lui apporter. Le créateur a eu l’audace de présenter des looks androgynes et le public a adoré cette prise de risque. Cette nouvelle tendance imaginée par la marque Vêtement, a été suivie de près par de grands créateurs tels que Christopher Bailey, le directeur général de la création chez Burberry, mais aussi Tom Ford.

Alessandro Michele Gucci

 

C’est ensuite la marque Gucci, reprise par Alessandro Michele, qui adopte la tendance, qui depuis peu est au centre des sujets pour les grandes marques de mode de luxe. Le style androgyne, mélangeant tendance pour homme et pour femme est révolutionnaire et s’ancre peu à peu dans l’histoire de la mode. Ce style représente une femme moderne, et affirmée, très loin des femmes des années 30 qui ne pouvait être féminines uniquement en jupe. Évidemment, ne produire plus qu’une collection mixte pour les hommes et les femmes veut aussi dire moitié moins de défilé. En effet, les collections seront présentées en même temps, il n’y aura donc plus que 2 défilés par an, au lieu de 4 auparavant. Cette nouvelle pratique bouscule le calendrier de la mode et est contraire aux codes du Slow Luxury. L’association des défilés homme-femme a un côté pratique certain pour la marque dont la décision a été unanime.

La Maison a décidé de respecter le principe du « See now, buy later » et ne participe pas au « See now, buy now » que certaines commencent à mettre en place afin de pouvoir mettre à l’achat l’intégralité de leurs collections directement après les défilés.

related news

l'actualité du luxe vient à vous