social
fortune
Partager cet article

fortune Black Card Centurion : Récit d’une Légende

Date : 26 juillet 2014

En 1999, un évènement se produisit dans le monde du capitalisme, qui allait avoir l’effet d’une bombe dans les penthouses et villas des millionnaires du monde entier. Après plus de 10 ans de rumeurs, American Express annonçait enfin le lancement de sa nouvelle carte de paiement, concrétisant ainsi les attentes de nombreux hommes d’affaires, banquiers, célébrités et autres chirurgiens désormais capables de mettre un nom à la légende : L’American Express Black Card Centurion.

A la fin des années 80, le nouveau capitalisme sauvage permit à beaucoup de s’enrichir et par la même occasion, de dépenser. Cette époque fut pour chacun des nouveaux élus une période où les rêves les plus fous devaient être réalisés sans compter et sans limite. C’est à cette époque-là, qu’une idée prit place, petit à petit, autour des tables les plus huppées de New-York, Paris et Londres.
Cette rumeur allait devenir une légende sur presque 10 ans. Elle répandait qu’une certaine carte « noire » de paiement était proposée par American Express à ses clients les plus privilégiés. L’idée de départ était très simple : une carte de crédit ayant la particularité de ne pas avoir de plafond. Soit l’arme ultime de tout bon capitaliste dépensant sans compter.

ti22_02

Finalisation d’une Black Card Centurion

Lors de sa mise sur le marché, la Centurion fût convoitée par de nombreux millionnaires et American Express reçu des milliers de commandes. Chacune d’entre elles reflétait le désir intense de ces millionnaires à bénéficier des nombreux services que cette nouvelle carte offrait.
Malheureusement pour eux, nombre des clients durent se résoudre à abandonner l’idée, car la Centurion réservait bien des surprises à celui qui souhaitait l’acquérir.
Beaucoup pensait qu’il suffirait d’avoir un compte largement créditeur et de la demander pour l’obtenir, mais la réalité allait se révéler différente. Cette carte n’avait pas été créée pour tous les millionnaires ou du moins, pas pour n’importe lesquels.
Sur ce coup, American Express avait été clair, la carte visait l’élite des plus fortunés.
Il fallait donc être en accord avec un certain nombre de critères bien spécifiques pour recevoir l’invitation… Car il s’agissait là, d’une première. Du jamais vu pour obtenir une carte de crédit. Demander une Centurion était et est aujourd’hui impossible. C’est la banque américaine qui vous propose la carte sur invitation et vous place intrinsèquement au-dessus du commun des millionnaires. Avant de vous voir attribuer le sésame, American Express aura vérifié minutieusement votre compte en banque.

Une carte reservée à l’élite

Pour espérer recevoir cette sainte invitation, il ne faut avoir aucune tache financière. Aucune dette, ni prêt, ni crédit ne doivent apparaître sur votre compte American Express. Autant dire que seuls ces trois premiers critères suffisent pour retirer de la course un grand nombre de candidats. S’ensuit la partie financière concernant l’obtention de la Centurion, il faut que l’élu susceptible de la recevoir puisse justifier des revenus réguliers supérieurs à 900.000 euros par an et avoir au minimum 3 millions d’euros au crédit. Le patrimoine devra dépasser les 15 millions d’euros et le candidat devra dépenser chaque année un minimum de 220.000 euros. Si toutes ces conditions sont remplies, alors le postulant peut espérer recevoir une invitation. A noter que ces critères doivent être maintenus une fois la Centurion obtenue.

American Express Black Card Centurion

Il faudra ensuite, au nouveau propriétaire de la Black Card, débourser la somme de 7.500 euros pour la « débloquer », opération dénommée : versement d’initiation. Puis chaque année son compte sera prélevé d’une cotisation de 3.000 euros pour la « recharger ». Car comme évoqué plus haut, si l’on souhaite garder la Centurion, la barre des 220.000 euros de dépenses doit être dépassée chaque année par le biais évidemment de la Centurion.
Cette sélection draconienne limite évidemment le nombre de lauréats en leur procurant en retour un prestige qu’aucune autre carte de crédit n’est capable d’offrir.

« La seule limite sera votre imagination… »

Découvrez la suite de cet article :
Black Card Centurion : Une histoire de privilèges

related news

l'actualité du luxe vient à vous