social
horlogerie
Partager cet article

horlogerie Girard-Perregaux « Tourbillon With Three Flying Bridges » : Un nouveau modèle d’exception à 157.000€

Date : 9 septembre 2021
Auteur :

L’horloger suisse Girard-Perregaux vient de dévoiler un nouveau modèle tourbillon exceptionnel avec trois ponts volants.

C’est en 1867 que la manufacture de haute-horlogerie Girard-Perregaux dévoila son premier Tourbillon sous trois Ponts. Allant à cette époque contre les conventions et les règles établies dans l’horlogerie de luxe, les trois ponts, qui sont d’habitude dissimulés car peu esthétiques, sont ici mis en avant et sublimés. On comprend alors que la Maison Girard-Perregaux souhaite montrer ce qui, auparavant, restait invisible au sein d’une montre.

Ce « Tourbillon sous trois Ponts Volants » est ici doté de trois Neo Bridges en or rose, une première pour la marque qui n’avait jamais utilisé ce matériau dans pareille utilisation auparavant. Les surfaces supérieures et inférieures des ponts en or rose sont revêtues de PVD noir et seuls les minces flancs verticaux de chaque pont sont exposés au regard, révélant ainsi leur noble composition.

Ici, chaque pont est minutieusement anglé à la main à l’aide d’une petite pièce de buis, une technique utilisée depuis des siècles. Une journée entière de travail est nécessaire à un artisan expérimenté afin de parvenir à une finition parfaite. Les trois ponts ne soutiennent pas uniquement le train de rouage, le barillet et le Tourbillon, ils font aussi office de platine. Ces ponts semblent être en apesanteur, comme s’ils étaient insensibles aux lois de la gravitation.

En équipant le Tourbillon sous trois Ponts volants de deux glaces « box » en saphir, la Manufacture confère au modèle une symétrie harmonieuse. Sous ses airs contemporains, le Tourbillon sous trois Ponts volants fait appel à de nombreuses techniques traditionnelles de la Haute Horlogerie. Un modèle qui est vendu au prix de 157.000€.

Credits : ©Girard-Perregaux

related news

l'actualité du luxe vient à vous