social
mode-femme
Partager cet article

mode-femme G7 : Les engagements des géants du luxe face au Fashion Pact

Date : 23 août 2019

À l’occasion du 45ème sommet du G7 qui se déroule à Biarritz du 24 au 26 août, Emmanuel Macron a invité à l’Élysée les représentants de 32 principaux acteurs du prêt-à-porter et de l’habillement afin de présenter leur « Fashion pact ». Représentant environ 150 marques, l’écrit a notamment été signé par Hermès, KERING (Gucci, Yves Saint Laurent, Balenciaga), Adidas, Burberry, Nike ou encore Inditex (Zara, Stradivarius).

L’industrie de la mode est aujourd’hui l’un des marchés les plus polluants au monde. Un triple engagement au cœur de cette nouvelle initiative collective pour tenter d’enrayer le 1,2 milliard de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre, les 500.000 tonnes de microfibres de plastique, et les centaines de milliers de litres de pesticides générés chaque année par le secteur.  

Une coalition “historique” d’acteurs privés du secteur de l’habillement en faveur de la planète, du climat, de la biodiversité et des océans. Parmi les différents objectifs climatiques on retrouve le cap de zéro émission nette de CO2 d’ici 2050. Côté biodiversité, les marques s’engagent à renoncer aux approvisionnements issus de l’élevage intensif, privilégier les exploitations agricoles respectant l’écosystème naturel, la protection des espèces et la régénération des sols. Quant aux océans, le pacte entend les protéger en éliminant l’utilisation de plastique à usages uniques d’ici à 2030, ainsi qu’en soutenant l’innovation autour des matériaux afin de réduire la pollution aux microfibres plastiques. Un accord qui entend bien influer sur les gouvernements et convaincre d’autres enseignes de les rejoindre. 

related news

l'actualité du luxe vient à vous