social
mode
Partager cet article

mode Dior Homme Pre-Fall 2020 : L’art à l’honneur à Miami

Date : 5 décembre 2019
Auteur :

Nous nous envolons dès à présent pour Miami auprès de Kim Jones, le Directeur Artistique Menswear de la maison Dior, afin de lever le voile sur le très attendu défilé pre-fall 2020.


« It’s always about the three codes of Dior: elegance, couture and tailoring » confiait le designer. Kim Jones demeure maître en l’art de maîtriser l’héritage et les codes mythiques de la maison dont il infuse savamment ses influences street. En effet, après Daniel Arsham pour le printemps-été 2020, c’est au tour de Shawn Stussy, fondateur de la marque surfwear de vêtements et accessoires Stüssy, ainsi qu’au tour de Nike, de conjuguer leur ADN street à l’héritage pur luxe de la maison Dior.


Pour l’occasion, il imaginait une toute nouvelle identité visuelle du logo de la maison directement inspirée de la fonte emblématique façon graffiti de Stussy et apportait sa touche dans le décor frappé de l’emblème Dior en all-over, mais aussi dans quelques pièces de la collection comme des pulls en laine et des bobs au charme très 90’s. La plupart des mannequins arpentaient le podium chaussés de Air Jordan montantes, combinant l’imprimé oblique Dior, le logo de Nike et le gris colombe signature de la vénérable maison parisienne.

« En venant ici, on n’avait pas d’autre choix que de s’inspirer du glamour des années 60, à l’époque où la jet-set voyageait avec élégance, passait par une boutique Dior avant de s’envoler pour Miami, pour épier les stars de cinéma« , explique Kim Jones. C’est ainsi que pendant tout le défilé, nous pouvions entrevoir des échos de la collection de 1960 d’Yves Saint Laurent pour Dior. Celui-ci s’était inspiré des nuits de Miami, multipliant les clins d’œil au style Art Déco, le tout dans une palette de tons sorbets typiques de cette époque.

Enfin, au cœur même de cette collection, il y avait le tailleur : des manteaux et des costumes en cachemire crème, taillés avec précision, fermés par des boutons recouverts, à l’image de ceux que Monsieur Dior utilisait déjà sur son tailleur Bar. Kim Jones fait un sans-faute attisant l’admiration de tous ces confrères ainsi que du public.

related news

l'actualité du luxe vient à vous