social
mode-femme
Partager cet article

mode-femme Chanel : Inspirations, émancipation au cœur de la nouvelle collection Haute-Couture

Date : 3 juillet 2019
Auteur :

La maison Chanel a présenté ce mardi 2 Juillet, la collection Haute-Couture 2019-2020 au Grand Palais, sous les regards avisés des passionnés. Déjà 6 mois se sont écoulés depuis la disparition du célèbre créateur Karl Lagerfeld, et 4 mois depuis la nomination de Virginie Viard à la tête de la direction artistique. La présentation de cette collection représente donc un enjeux considérable pour sa directrice artistique et les ventes de la maison, en effet car il s’agit de la première collection Haute-Couture depuis le décès de Monsieur Lagerfeld.

 

«Je ne peux pas vivre sans livre» 

Karl Lagerfeld

Toujours présent, vivant dans les cœurs et notamment celui de sa fidèle Virginie Viard, qui a décidé de lui rendre un nouvel hommage à travers le décor du défilé. Effectivement, ce dernier était un grand lecteur en plus d’être un collectionneur hors-pair, c’est donc au sein d’une immense bibliothèque que les invités ont eut la chance de découvrir les créations Haute-Couture Automne-Hiver de la saison prochaine.  Des clins d’œil ont également été ajoutés sur les pièces tels que le tweed décliné à foison, les boutons-camélias, les cols officiers, les richelieus, les plumes, les plissées des robes de soirée, les broderies, la dualité du blanc et noir ou encore les tailleurs-jupes courtes color block, dont raffolait Monsieur Lagerfeld.

Bien que la nouvelle directrice artistique, Virginie Viard, puise ses inspirations dans celles de celui qui a été son mentor durant de nombreuses années, elle réussit finalement à créer une nouvelle identité artistique, la sienne. Elle prône une mode qui ose la couleur avec des pièces Fuchsia, Rouge ou encore Violette.  Une collection qui se démarque des autres par la singularité apparente du style de Madame Viard, qui créer une nouvelle lignée Chanel. Elle s’inspire du style de ses prédecesseurs, et utilisent leurs style pour créer le sien, elle pense, repense, visite et revisite les époques de la maison Chanel. Ainsi, elle s’inspire du célèbre tailleur en tweed,  le modernise, le pop-ise par la couleur, la forme, et le transforme en tailleur orange, jupe courte et manches amples sur le top Kaia Gerber .

Les silhouettes des mannequins déambulent dans cette grande bibliothèque, richelieus aux pieds, comme pour ne pas hâter le silence de ce lieu par le bruit de talons. Musique douce et visages d »‘intellos », une atmosphère particulière règne sur le podium. Une queue de cheval et des lunettes habillent leur visage, comme pour leur donner un air rigoriste sérieux, mais leur démarche rompt aussitôt avec cette impression. Ces femmes aux allures de dandy ou de bibliothécaire des années 30,  montrent une plus grande désinvolture et indépendance par leur démarche assurée, nonchalante et leurs expressions. Serait-ce un nouvel hommage aux femmes de lettres, tel que Françoise Sagan, précieuse aux yeux de  Monsieur Lagerfeld ?

related news

l'actualité du luxe vient à vous