social
horlogerie
Partager cet article

horlogerie Richard Mille RM 011 Felipe Massa Flyback Chronographe : Le monde de la F1 dans un garde-temps

Date : 24 octobre 2014
Auteur :

Dévoilée en 2007, la RM 011 Felipe Massa est issue d’une étroite collaboration entre le génie horloger Richard Mille et le pilote de formule 1. C’est la quatrième année consécutive que les deux experts travaillent ensembles et cette fois-ci la perfection en est à la hauteur. Ce modèle est inspiré de la fabrication des « monoplace » dédiées à la F1, un univers de précision et de rigidité hors du commun où chaque élément est en parfaite harmonie. Cette montre est le résultat de longues heures de développement et de tests « grandeur nature » passées en compagnie du pilote. Une quête de la performance ultime qui a guidé la conception de cette montre, dont la beauté brute ne se pare d’aucun artifice.

Un condensé de haute mécanique

La RM 011 Felipe Massa possède un réhaut intérieur en fibre de carbone muni d’index luminescents et affiche une échelle tachymétrique. Elle est aussi dotée d’une glace saphir de 0.4 millimètres d’épaisseur avec, sur son cadran, une seconde à 3 heures et un totaliseur à 12 heures combiné avec un compteur de 60 minutes à six heures. En son cœur on retrouve de nombreuses innovations portées par la manufacture Suisse telles que :

  • Un chronographe flyback, permettant de réinitialiser le chrono en cours sans avoir à arrêter le mécanisme,
  • Un rotor à géométrie variable donnant la possibilité de remonter le mécanisme en fonction de l’utilisation de son porteur,
  • Le système de double barillet visant à améliorer la stabilité du couple à long terme,
  • Une réserve de marche de 50 heures environ.

Un boitier de précision

Le boitier de la RM 011 a fait l’objet d’une année de recherche et de développement. 68 opérations d’étampage ont été nécessaires pour chaque composant de celui-ci (lunette, carrure et fond), avec près d’une semaine de réglage des machines pour chacun des composants. Au total, ce ne sont pas moins de 200 opérations d’usinage qui ont été réalisées pour chaque boitier.
Les montres sont construites de manière harmonieuse avec une extrême rigueur à l’instar des châssis et des moteurs de formule 1 qui sont en parfaite symbiose afin de donner la meilleure performance.
La RM 011 est un modèle qui a fasciné les horlogers et les fans de la marque. C’est pourquoi on peut la retrouver en six versions de « bases » différentes :

  • Avec boitier en Or Rouge à 102,000 euros,
  • Avec boitier en Or Rouge « Ivory » à 126,000 euros,
  • Avec boitier en Or Blanc à 107,000 euros,
  • Avec boitier en Titane à 91,000 euros,
  • Une version Tytalit à 94,500 euros,
  • Une version Carbone à 113,000 euros.
    On la retrouve également en six éditions spéciales :
  • Version Polo de ST. Tropez à 110,000 euros,
  • Version Titane « Shot Blasted » à 92,000 euros,
  • Version Titane LMC à 100,000 euros,
  • Version Titane SPA Classic à 100,000 euros,
  • Version Felipe Massa,
  • Version en Nitrure de Silicium Brun.

Conclusion

Dévoilée il y a maintenant plus de sept années, la RM 011 suscite toujours autant d’intérêt dans le monde de l’horlogerie haut de gamme. Richard Mille n’a pas abandonné ce modèle unique notamment avec le partenariat de Felipe Massa mais aussi via la version en Nitrure de Silicium qu’il a mis au point en 2013. Au final, c’est une montre élégante et raffinée qu’il propose pour des prix largement en dessous des modèles habituels.

related news

l'actualité du luxe vient à vous