social
hotels-palaces
Partager cet article

hotels-palaces Como the Halkin : Le luxe de l’hôtellerie à l’anglaise

Date : 10 mars 2020

C’est en 1991, en plein centre de Londres, que l’hôtel COMO The Halkin voit ses portes s’ouvrir pour la première fois. Christina Ong, la fondatrice, n’a alors qu’un objectif en tête : offrir aux voyageurs un service haut de gamme. Un pari qu’elle réussira haut la main, le COMO The Halkin devenant trente ans plus tard la référence auprès des voyageurs internationaux. Estimé comme le plus élégant, le plus exclusif et le plus discret des hôtels cinq étoiles, il est désormais un incontournable, avec une renommée qui dépasse les frontières anglaises.

L’hôtel tient sa renommée mondiale de son alliance entre technologie et design contemporain : derrière sa façade de style géorgien, répandue dans le quartier, il cache un intérieur des plus moderne.
Dès l’entrée, nous voilà plongés dans un autre monde : nous nous retrouvons en dessous de l’atrium et de sa fresque aux couleurs du ciel créée par Valentino Vago, laissant place à une lumière presque céleste. 
Ce sont les architectes du Laboratoire Associati de Milan qui se sont attelés à sa re conception, avec pour ambition d’offrir aux clients des instants à la pointe de la technologie, dans des espaces étendus. 

De l’écrans high tech contrôlant la luminosité des pièces, tout est pensé pour offrir aux convives une expérience dès plus confortable. Dans le prolongement de cette volonté, toutes les suites de l’hôtel sont décorées dans un style épuré et élégant : de la salle de bains en marbre à la literie, avec draps de coton d’Egypte et oreillers en duvet d’oie. 

Or, L’expérience se prolonge bien au-delà des chambres.
Pour les sportifs, Como the Halkin a mis à disposition gymnase, salles de sport, entraînements personnels, cours de yoga ainsi qu’un accès au jogging à Hyde Park.
Pour les plus gourmets, rendez-vous au restaurant primé de l’hôtel : Ametsa. Son nom basque, signifiant “rêver”, annonce directement la couleur et nous met l’eau à bouche. 
Originaire d’Espagne, le chef Ruben Briones, se lance le défi d’apporter les saveurs du Pays Basque dans les assiettes anglaises. Il associe ainsi avec audace les techniques traditionnelles espagnoles avec les ingrédients de saison anglais.
Au menu, des plats à tapas dynamiques et novateurs dressés avec des couleurs vives qui attisent l’oeil et les papilles.
Boudin de la ville Beasain, gratin du fromage Idiazabal ou encore les fameuses croquetas au jambon espagnol joselito font alors la paire avec purée de pommes Bramley, poulpe de roche grillé ou encore calamar blanchi, classiques de la cuisine anglaise.

La volonté du Como the Halkin est d’offrir à ses clients de véritables instants privés, de partage, que ce soit dans l’intime salle à manger de Ametsa ou dans le détendue et accueillant Halkin Bar à l’entrée de l’hôtel.
Ce bar est endroit idéal lorsque vous êtes d’humeur à prendre un café le matin, un déjeuner léger ou essayer leur fameux thé, considéré comme l’un des meilleurs de la capitale.

Enfin, c’est pour sa place privilégiée au coeur de la capitale anglaise que le COMO The Halkin détient les meilleures conditions pour un voyage réussi et reposant. Au centre du quartier huppé Belgravia, vous pourrez aller à pied au Hyde Park comme aux très chics boutiques de Knightbridge. 

Niché dans une rue résidentielle tranquille, COMO Le Halkin est un joyau caché dans un Belgravia feuillu que vous ne devez surtout pas rater.

related news

l'actualité du luxe vient à vous