social
fortune
Partager cet article

fortune CAC 40 : Le luxe porte l’indice boursier

Date : 25 novembre 2019
Auteur :

Avec près d’un quart de l’indice représenté par les entreprises du luxe françaises, le CAC 40 est plus que jamais dépendant de ce secteur porté par les plus grands groupes mondiaux.

Avec le groupe LVMH qui a dépassé les 200 milliards d’euros de capitalisation boursière (l’action a été multipliée par 57 depuis l’arrivée de Bernard Arnault dans le groupe, en 1989) et la très bonne santé du groupe Kering, le marché du luxe porte littéralement l’indice boursier parisien dans son ensemble.

Dans ces excellents indicateurs, aucun domaine n’est à laisser pour compte : que ce soit dans le domaine de la mode et du prêt-à-porter ou dans la parfumerie / maroquinerie, le secteur du luxe n’a jamais été aussi prolifique. Les vins et spiritueux profitent également de la très forte demande émergente des pays asiatiques et d’Amérique du Sud pour tirer son épingle du jeu.

Pourtant, la conjoncture économique ne pouvait laisser imaginer de telles indicateurs positifs : le ralentissement de la croissance mondiale, la crise à Hong Kong (où se concentrent 20 % des ventes de montres), la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis et la hausse des droits de douane américains sur les vins français n’entravent pas cette appétit pour le luxe français, avec notamment 11% de ventes supplémentaires pour le groupe LVMH entre le T1 et le T3 2019 et 2018.

Ces excellents chiffres permettent également d’envisager un futur radieux pour les salariés français : avec des prévisions de 10.000 postes créés / an sur les 5 prochaines années, le domaine du luxe est décidément plus en forme que jamais dans l’hexagone.

related news

l'actualité du luxe vient à vous