social
horlogerie
Partager cet article

horlogerie Richard Mille RM 59-01 Tourbillon Yohan Blake : Un bijou destiné à l’athlétisme

Date : 2 octobre 2014
Auteur :

Yohan Blake est un athlète Jamaïcain de haut niveau spécialisé dans la course au sprint. En aout 2013, il remporta le 100 mètres en 9.69 secondes, soit une vitesse moyenne de 37.15 km/h, confirmant ainsi son immense talent et son aptitude à battre des records. Il est aussi partenaire avec Richard Mille depuis 2012 et court maintenant avec l’un de ses tourbillons au poignet. Un laboratoire grandeur nature pour les ingénieurs de Richard Mille qui leur a permis de définir un cahier des charges pour une montre spécialement tournée vers l’athlétisme.

Étudiée pour les sprinters du monde entier

Comme tous les partenariats sportifs avec Richard Mille, Yohan Blake a voulu profiter du génie de la manufacture Suisse afin de développer une montre spécialement dédiée à l’athlétisme, en particulier pour les sprinters. Défi relevé avec la RM 59-01 Yohan Blake, une montre tourbillon aérodynamique, ergonomique, performante et à la structure architecturale inédite répondant en tous points aux exigences du sprinter et de Richard Mille.

Une architecture dynamique

Lorsque l’on observe de plus près la RM 59-01, on remarque très vite les ponts qui parcourent le mouvement rappelant « les griffes de la bête », surnom donné à Yohan Blake. Ces ponts ont été usinés dans un amalgame de métaux, ils soutiennent la cage de tourbillon et le pignon de grande moyenne tout en solidarisant l’ensemble de la platine en titane grade 5 au boîtier. Pour la finition, deux couleurs soulignent le réhaut de la cage en aluminium en honneur à la Jamaïque.

Richard Mille à la hauteur de la précision

Le mouvement tourbillon de la RM 59-01 est à remontage manuel cadencé à 21.600 alternances par heure et possède une réserve de marche d’environ 48 heures. Son boitier de forme tonneau cher à Richard Mille a été réinterprété. Le boîtier étonne par son épaisseur croissante et sa forme étirée entre deux et cinq heures qui suppriment tout frottement de la couronne dynamométrique sur le poignet de Yohan Blake tout en procurant un grand confort au porter. Il est réalisé dans une composition via des nanotubes de carbone qui le rendent à la fois semi-transparent et très résistant.

Conclusion

La RM 59-01 possède une identité forte propre à celle de Yohan Blake, de par ses fonctionnalités et ses performances à l’effigie du sprinteur. Dès le premier regard, on peut sentir la volonté de toujours donner le meilleur par la manufacture Suisse. Cette montre fût produite à 50 exemplaires au prix de 562,500 euros.

related news

l'actualité du luxe vient à vous