social
horlogerie
Partager cet article

horlogerie Richard Mille RM 50-01 Tourbillon Chronographe Capteur De G Lotus F1 Team Romain Grosjean : Destinée à la Formule 1

Date : 19 septembre 2014
Auteur :

Depuis 2013 Richard Mille est partenaire de l’écurie de Formule 1 Lotus. Une collaboration fructueuse qui a donné naissance à la première montre tourbillon dédiée à toute l’équipe, en particulier à Romain Grosjean, principale source d’inspiration de Richard Mille pour ce nouveau modèle. Romain Grosjean représente la France pendant les championnats, mais est née en Suisse. En 2011, ce pilote fut sacré champion GP2 à deux reprises sur les séries GP2 Asia et GP2 en 2011. Il reste à ce jour le seul pilote qui fut sacré sur ces deux championnats la même année et intègre l’écurie de Formule 1 Lotus F1 Team en 2012.

Une montre harmonisée avec l’univers de la Formule 1

L’harmonisation de cette montre avec les sports mécaniques est poussée au summum avec, pour commencer, un mouvement de chronographe tourbillon à remontage manuel muni d’un capteur mécanique de force G. Le concept de fiabilité à long terme fût le maître mot lors de la mise au point mécanique de cette montre. Après de nombreuses années d’étude, Richard Mille a réussi à créer des profils de pièces mécaniques dont les frottements sont extrêmement minimisés au sein du train d’engrenage qui permettent d’optimiser la transmission et la régularité de la marche, à l’image des composants profilés employés dans la boîte de vitesses des moteurs à hautes performances.

Une prouesse réalisée grâce au titane

L’architecture de ce mouvement a été réalisée de manière à ce que le gaspillage d’énergie soit évité au maximum. Cette prouesse est obtenue en partie par l’utilisation du titane et une synchronisation quasi-parfaite de tous les composants. Le mouvement est assemblé sur une platine ultra-rigide en titane grade 5 offrant une meilleure stabilité, améliorant ainsi l’efficacité du mouvement. Aussi, la RM 50-01 possède de nombreux indicateurs sur son cadran dont un indicateur de fonction affichant si le mouvement est en position de remontage (W), neutre (N) ou de mise à l’heure (H), combiné au capteur G permettant de donner un rapide aperçu de la force encaissée lors des différentes phases de pilotage. Ce mouvement ultra-complexe a nécessité la mise en œuvre et un réglage minutieux de près de 500 composants au total.

Un boitier carbone exclusif

Richard Mille a réussi à adapter une technique exclusive de la manipulation du carbone dans le monde de l’horlogerie. Ce procédé appelé NTPT fut au départ utilisé dans le domaine maritime de compétition, puis s’est adapté dans la mécanique de course, notamment pour la fabrication des châssis des Formule 1. Il s’agit de superposer des centaines de couches de carbone de 30 microns chacune (environ 600 pour le boitier de cette montre) qui sont compressées puis chauffées jusqu’à l’obtention d’une rigidité et d’une résistance hors du commun.

Conclusion

Avec cette RM 50-01, Richard Mille nous prouve encore une fois son talent technique et technologique horlogère honorant la Formule 1. Ce modèle ne sera produit qu’à 30 exemplaires, qui seront accompagnés d’une maquette de Formule 1 Lotus à l’échelle 1/5ème. Le prix de cette montre commence à battre des records avec 791 500 euros.

related news

l'actualité du luxe vient à vous