social
horlogerie
Partager cet article

horlogerie Richard Mille RM 039 Tourbillon Aviation E6-B Flyback : L’alliée des aviateurs

Date : 2 octobre 2014
Auteur :

Présentée en 2012, la RM 039 a tout de suite enthousiasmé les professionnels de l’horlogerie. En effet, cette montre a été conçue comme un véritable outil de navigation pour les pilotes confirmés, reprenant les matériaux, les codes visuels et la complexité de l’aéronautique. Elle possède de nombreuses fonctions dont la plus importante est très certainement sa règle E6-B permettant aux pilotes de calculer avec précision la pression atmosphérique, la consommation de carburant entre autre, tout ceci grâce à ses deux lunettes spéciales développées pendant de longs mois au sein du laboratoire de recherche de Richard Mille.

Une mécanique fine

Pour résumer, la RM 039 est un mouvement tourbillon à remontage manuel possédant de nombreuses fonctions, on peut ainsi y trouver :

  • Un affichage de la date surdimensionné à 12 heures,
  • Une fonction flyback,
  • Des fonctions UTC,
  • Un décompteur,
  • Un sélecteur de fonctions,
  • Un indicateur de réserve de marche.

Toutes ces fonctions ont nécessité l’assemblage de près de 750 composants dans le mouvement, une prouesse technique digne de la boutique. Il faut également noter qu’elle est équipée de six boutons poussoirs donnant la possibilité de profiter pleinement de toutes ces fonctions. En plus de ses 750 composants alimentant son mouvement, 200 autres viennent s’ajouter au palmarès pour l’assemblage du boitier. Une œuvre très compliquée à mettre en pratique que Richard Mille a parfaitement su maîtriser via une batterie de test au quotidien afin de contrôler son évolution dans le temps.

Optimisée par les composants

Etant donné la complexité de l’assemblage de ces nombreux composants, Richard Mille a dû créer des kits d’assemblage optimisés pour le montage ne nécessitant que très peu de réglages. Ainsi, si l’assemblage du mouvement demande toujours autant de dextérité, la mise au point est moins conséquente. Les nouveaux composants, pensés avec les horlogers, permettent un montage plus rapide et plus sûr. Cette optimisation a également permis d’améliorer les séquences de réglages de départ, d’arrêt et de remise à zéro du chronographe, qui est particulièrement accablé par les contrainte via sa double fonction et, grâce à l’augmentation des sécurités du mouvement, les manipulations erronées de la part de l’utilisateur (la pression de deux boutons simultanément par exemple) sont parfaitement gérées par le mécanisme.

Une règle de calcul donnant toutes les informations au pilote

La règle de calcul E6-B est un véritable outil d’aide aux pilotes. Elle est composée de deux lunettes : une fixe et une tournante bidirectionnelle, permettant de donner les informations suivantes :

  • Calcul de la consommation de carburant,
  • Lecture des temps de vol,
  • La vitesse au sol,
  • L’influence des vents,

Et permet de faire une conversion de tous ces paramètres dans les unités souhaitées (Naut / KM / Gallons / Litres / Pieds / KG / LBS), Autre particularité de la RM 039 par rapport aux autres montres aviation : la possibilité de calculer l’altitude densité grâce à son pilier mobile placé à deux heures et intégré dans la carrure, une fonction inédite que la RM 039 introduit pour la première fois dans l’horlogerie.

Conclusion

La RM 039 est une pièce d’horlogerie extrêmement complexe digne des instruments aéronautiques. Elle aidera sans aucun doute tous les pilotes qui en seront équipés et, via ses multiples fonctions, donnera de nombreuses informations nécessaires en un seul coup d’œil. Elle ne fut produite qu’à 30 exemplaires en titane au prix de 872,500 euros.

related news

l'actualité du luxe vient à vous