social
mode
Partager cet article

mode Retour sur la semaine masculine de la mode Automne/Hiver 2016

Date : 22 février 2016
Auteur :

Durant cette Fashion Week du 20 au 24 Janvier 2016, l’homme a été mis en valeur à travers de nouvelles collections inédites et surprenantes. C’est à travers cet article que nous vous communiquons nos impressions sur les défilés auxquels nous avons eu le plaisir de nous rendre.

Comme à son habitude Glenn Martens, chez Y/Project a voulu étonner le public avec des silhouettes osées et une tendance particulière. Il prévoit les futures tendances hivernales avec des coupes très spéciales. Prenons par exemple le jean recomposé, la ceinture phare qu’avait été présentée lors de la saison SS16 et la veste avec intérieur fourrure et de multiples fermetures au niveau du ventre.

Enchainons avec Issey Miyake Men. Encore une fois, le japonais Yusuke Takahashi nous a emerveillé avec une collection très classe pour cette maison. Concentrons-nous sur quelques pièces phares qui sont les costumes avec des motifs de vagues, le pantalon réduit au niveau de la longueur jusqu’en haut des chevilles, et les vestes qui peuvent aux premiers abords ressemblées à un poncho. Le directeur artistique a mis en lumière le style Dandy écossais, ce qui fut une très bonne idée.

Songzio, une collection attendue et les surprises étaient au rendez-vous niveau modèles. Nous retiendrons comme pièces favorites, le sweat à capuche coupé au niveau du buste assez surprenant à première vue, également le costume à imprimé noir et vert. Enfin, le dernier look de la collection assez représentatif de cet hiver, assez cosy avec un pantalon, une parka très longue et l’objet immanquable de l’hiver, la cagoule.

Poursuivons avec Henrik Vibskov. Le danois, toujours aussi excentrique et spécial ne nous a point surpris par sa dernière collection, ce fut un plaisir de voir qu’il se démarque, créé sa propre tendance et ne suis pas les autres. Parmi nos pièces préférées de cette collection, il y a l’ensemble à rayures noires et jaunes, la veste/trench avec le haut complètement décomposé en vert kaki et pour finir le long pull à motif triangulaire rouge en blanc et noir.

Strateas Carlucci. La maison australienne a fait dans la simplicité même si quelques pièces paraissent assez complexes. Durant cette semaine de la mode masculine et pour ce défilé, les pièces à retenir sont le bomber camo avec une longue ligne avec le nom de la maison dans le dos, le t-shirt avec comme matériel utilisé de la dentelle et fermeture et enfin, la veste de costume couleur bleu, verte et rouge pâle. La maison est en évolution et pourrait bien atteindre les sommets, l’avenir nous le dira.

Quelle impressionnante collection avec ce mélange des couleurs pour 22/4 Hommes. Qui l’eut pensé ? Personne d’autre que le directeur artistique allemand de la maison. En utilisant les couleurs sombres et le beige en prime avec pour matière des tissus italiens.

Pour cette saison, Woo Youngmi accompagné de sa fille Katie Chung se sont inspiré de leur propre jardin : ces fleurs qui se traduisaient dans des silhouettes poétiques et raffinées. Une collection marquée par des volumes drapés, oversizes, fluides, des épaules tombantes, des pantalons fendus larges … Une collection rêveuse qu’il faut retenir.

Pour le défilé White Mountaineering, Yosuke Aizawa conserve cet univers sportswear et outdoor, une collection composée d’un bon nombre de détails techniques, un vestiaire à sophistication urbaine. Nous remarquerons des imprimés écossais, ethniques, patchwork, et même des influences militaires et sans oublier ces silhouettes sportswear citadines.

Pour Officine Générale, Pierre Mahéo a présenté une collection avec une structure assez droite,  des pièces traduisant un style classe ou bien décontracté, des pantalons à pince, veste/gilet/pull, trench et derbies. Peut-être même une touche de romantisme à travers des teintes pastels, la collection étant marquée par des teintes sombres.

 

Enchainons avec AVOC. Une présentation originale, assez hilarante si on ne tient compte que des masques originaux qu’ont été utilisés pour le défilé. Les pièces qui ont retenu notre attention sont autre que la chemise bleue avec un arc de cercle blanc au milieu, le coat noir avec pour unique fermeture une ceinture et pour finir le pantalon à carreau noir et vert avec une ligne rouge qui peut nous faire penser à l’Outre-manche.

Pour terminer ce récapitulatif de la semaine masculine, finissons en beauté avec Agnès B. La maison française et ses codes forts, une élégance bourgeoise, ce fut très plaisant d’admirer une collection assez décontractée, avec un clin d’oeil au XVIIIème siècle.

 

related news

l'actualité du luxe vient à vous