social
horlogerie
Partager cet article

horlogerie MB&F LM1 Silberstein : Une version revisitée de la legacy Machine N°1

Date : 21 juin 2016
Auteur :

MB&F (Maximilian Büsser and Friends), manufacture Suisse fondée par Maximilian Büsser en 2005, a fait appel au designer français Alain Silberstein pour revisiter sa Legagy Machine N°1.

Dans la foulée de sa double participation au SIHH 2016 et à Baselworld 2016, MB&F poursuit sur la route de cette créativité débridée qui caractérise la marque en dévoilant la LM1 Silberstein. Conformément à sa vocation, MB&F signifiant Maximilian Büsser & Friends, la marque a cette fois-ci fait appel au designer horloger Alain Silberstein pour donner naissance à cette pièce qui est une réinterprétation de la Legacy Machine N°1.

Cette montre classique du catalogue MB&F se retrouve ainsi parée aujourd’hui des couleurs et formes caractéristiques des productions d’Alain Silberstein : rouge, bleu et jaune côté couleurs et triangle, rectangle et rond pour les formes. Les amateurs retrouveront également la touche du designer horloger au travers de cet indicateur de réserve de marche vertical, une première mondiale, constituée d’un cône, d’un cube et d’une sphère.

MB&F_LM1Silberstein_Luxe

Le travail de design se retrouve par ailleurs dans une opposition des formes. La forme convexe de la glace saphir dôme et du pont de balancier (également en saphir) vient trancher avec les deux sous-cadrans concaves (1 pour chaque fuseau horaire) animés d’aiguilles qui en épousent la forme et eux-mêmes disposés sur un cadran principal d’une planéité parfaite.

Côté mouvement, une fois n’est pas coutume, la collaboration est multiple. A la base de ce mouvement tridimensionnel, on retrouve Maximilian Büsser qui en a réalisé les esquisses. Sa mise en œuvre a été confiée Jean-François Mojon et son équipe de Chronode alors que Kari Voutilainen s’est chargé de sa décoration.
Les amateurs y retrouveront ainsi un mouvement mécanique à remontage manuel battant à la fréquence de 18.000 alternances par heure dont le balancier a été placé côté cadran. Aussi originale que puisse paraître cette organisation, ce mouvement caractéristique de certaines productions de la marque – voir par exemple la MB&F LM Perpetual – fait néanmoins appel à la tradition horlogère en adoptant notamment un spiral muni d’une courbe terminale Breguet et d’une fixation mobile au piton et en affichant une décoration classique de la Haute Horlogerie.

MB&F_LM1Silberstein11_Luxe

Conformément à ses habitudes, MB&F propose la LM1 Silberstein en 3 éditions limitées de 12 pièces chacune : or rose, titane ou titane traité PVD noir. Au final, Maximilian Büsser nous livre une fois encore une montre particulièrement étonnante. Les amateurs reconnaîtront en effet sur cette LM1 l’empreinte génétique de chacune des maisons ayant participé à sa création – et au premier chef celles de MB&F et d’Alain Silberstein.

Luxueuse par sa conception et en même temps ludique avec ses touches de couleurs vives et ses formes, la LM1 Silberstein, que vous l’aimiez ou non, ne vous laissera pas indifférent !

Proposés aux prix de 81.500€ HT pour la version or rouge et 73.500€ HT pour les versions titane grade 5 / traité PVD noir, découvrez plus en détail ces garde-temps en édition très limitée au travers de la galerie de photos ci-dessous.

related news

l'actualité du luxe vient à vous