social
horlogerie
Partager cet article

horlogerie Jaeger-LeCoultre Atmos 568 : Quand la haute-horlogerie s’associe au luxe contemporain

Date : 9 décembre 2016

Jaeger-LeCoultre présente sa dernière version de la légendaire Atmos 568, créée par le designer Marc Newson. Un objet authentique qui nous invite à un voyage temporel d’une pureté infinie.

La légendaire manufacture d’horlogerie Suisse, Jaeger-LeCoultre a collaboré avec le designer Marc Newson pour la création de l’Atmos 568. D’une pureté infinie, cette pièce d’exception arrête le temps avec élégance et raffinement.

Le designer australien Marc Newson est l’un des designers les plus réputés dans le monde du luxe contemporain. Il a déjà collaboré avec des hôtels de luxe, Moët & Hennessy, Cappellini ou encore Nike. Il a même conçu l’Apple Watch. Depuis 2008, Marc Newson travaille avec Jaeger-LeCoultre sur la nouvelle Atmos 568, une icône horlogère et pièce emblématique de la célèbre Manufacture. Design, technique et authenticité sont les trois mots d’ordre suivis par le designer lors de la conception. Le résultat ? Un bijou transparent et silencieux aux traits légers. Avec son globe en cristal de Baccarat, cette pendule flotte dans les airs avec grâce et finesse.

Du côté des détails, l’Atmos 568 est composée de 211 pièces. Les chiffres, la minuterie et les aiguilles teintés de bleu s’invitent avec contraste sur un cadran en verre, pour une lisibilité optimale. L’Atmos 568 est une pendule qui s’admire, se contemple en silence. Un jeu de lumière subtile, créé par l’utilisation du cristal de Baccarat, s’opère au fur et à mesure que le temps s’écoule. Comparée aux anciennes Atmos avec un mécanisme fixé par trois points, la 568 possède quatre points, pour assurer une meilleure symétrie.

Le fonctionnement de la pendule reste le même. Aucune intervention humaine n’est nécessaire. Elle est composée d’une capsule hermétique contenant un mélange gazeux. Ce dernier se dilate et se contracte lorsque la température varie. À chaque fluctuation de degrés, la pendule continue de s’inscrire dans le temps, en permanence. Avec une base épaisse et stable, l’horloge accueille à merveille sa paroi. La minuterie est ainsi mise en valeurs, comme un bijou sous une cloche de verre. L’Atmos 568 est une œuvre artistique, une petite beauté de cristal.

related news

l'actualité du luxe vient à vous