social
mode
Partager cet article

mode Christophe & Co Armill : Un bracelet connecté dessiné par Pininfarina

Date : 20 avril 2015
Auteur :

Les bracelets connectés sont à la mode. Certains sont bon marché, d’autres flirtent avec le marché du luxe et les firmes qui le constituent. Toutefois, nul n’avait encore atteint un tel degré d’insolence dans le raffinement de ces accessoires. Récemment fondée, l’entreprise Christophe & Co propose un bracelet connecté pour homme extrêmement luxueux, dessiné par le designer de Ferrari Pininfarina.

Oubliez les montres et autres bracelets fitness, ce n’est pas ce que l’Armill de Christophe & Co propose. Ce bracelet sert principalement à régler vos achats sans sortir la Black Card, grâce aux technologies sans-fil NFC et Bluetooth.

En cela, il est le gadget idéal de ceux qui ont beaucoup d’argent à dépenser et qui ne se privent pas de le faire. Cette technologie peut également servir à vous authentifier sur divers sites internet, où bien déverrouiller des portes ou des coffres connectés, même si de tels dispositifs ne sont pas encore très courants.

En outre, la firme annonce de futures mises à jour ajoutant de nouvelles fonctions. Ainsi, un service de conciergerie 24/7 sera bientôt accessible aux porteurs de ce bracelet, qui pourront requérir le personnel et lui donner des instructions en toute simplicité.Par la suite, des fonctions d’interaction avec les voitures, yachts, jets privés et autres palaces connectés seront mises en place grâce à divers partenariats de prestige.

Dessinés et manufacturés par Pininfarina, le designer italien de Ferrari, les bracelets Armill sont fabriqués sur commande et sont personnalisés. Evidemment, le design s’inspire de ce qu’on peut voir chez Ferrari. Le cadre en fibre de carbone abrite une mousse à mémoire de forme elle même entourée de cuir Alcantara.  De nombreux agréments précieux peuvent être ajoutés en option. L’or 18 carats, les diamants, la céramique high-tech et les gravures personnelles sont incorporables sur demande.

De plus, différents détails culturels seront proposés selon la région d’achat. En Chine, le bracelet sera orné d’un dragon. En Russie, une représentation de St Georges tuant un dragon féroce pourra décorer l’accessoire.

Par ailleurs, le bracelet se munit d’une batterie constituée de petits rotors, capable de se recharger grâce à l’énergie cinétique générée par les mouvements de poignet du porteur. L’entreprise affirme que l’énergie ainsi stockée peut garantir jusqu’à un an d’autonomie. En le portant fréquemment, l’Armill n’a donc pas besoin d’être rechargé.

La gamme Armill se divise en trois modèle. Le Virtu, limité à 300 exemplaires, coûte 75,000 dollars et garantit un an d’accès au service de conciergerie. L’Orion se limite à 100 exemplaires d’une valeur de 93,000 dollars et s’accompagne de deux ans de services. Enfin, l’Appolo est limité à 25 unités seulement tarifées à 149,000 dollars pièce pour 3 ans de conciergerie en accès illimité.

related news

l'actualité du luxe vient à vous