social
evenement
Partager cet article

evenement Chantilly Arts & Elegance Richard Mille : Une 4ème édition triomphale

Date : 14 septembre 2017
Auteur :

Le dimanche 10 septembre dernier, l’équipe de Luxe.net a eu le privilège d’assister à la 4ème édition de Chantilly Arts & Elégance Richard Mille au sein du Domaine du Château de Chantilly. Retour sur un événement d’exception qui, par son concept mélangeant voitures et arts sous l’emblème d’un savoir faire à la française, a su séduire à l’échelle internationale. 

À l’occasion de cette 4ème édition, ce sont non moins de cinq concept-cars qui se sont dévoilées à l’affiche du Concours d’Elégance en plus de quatre-vingt-dix voitures historiques venues des quatre coins du monde : 35% françaises contre 65% étrangères. Chacune d’elles avait pour ambition d’obtenir l’un des deux titres suprêmes de Best of Show, attribué en fonction de leur époque, avant ou après-guerre. Quarante-deux clubs réunissant huit cents voitures exposées au coeur du Domaine faisaient partie de l’évènement et constituait l’environnement de la Garden Party. Ainsi, l’évènement a su attirer les plus grands amateurs d’automobiles de toutes les générations par ses divers ateliers et animations proposées au sein du domaine, tous séduits par un programme à l’image d’un art de vivre et d’un savoir-faire à la Française.

Il s’avère que la nouvelle édition de Chantilly Arts & Elégance Richard Mille a été un véritable succès. Un succès toujours plus grand alors que déjà, dés sa première édition, l’évènement s’affichait parmi les concours d’élégance de dimension internationale de référence : ‘‘Nous sommes particulièrement satisfaits de cette 4ème édition de Chantilly Arts & Elegance Richard Mille. La fréquentation de l’évènement a enregistré une augmentation significative de 20% par rapport à 2016 pour atteindre 16 300 spectateurs cette année. Ce chiffre se serait révélé certainement plus élevé si nous avions bénéficié de prévisions météorologiques plus optimistes. (…) Force est de constater que le rendez-vous de Chantilly s’est institutionnalisé auprès des grands collectionneurs qui font venir des automobiles exceptionnelles des quatre coins du monde. Grâce aux nombreuses distinctions qu’il a reçues depuis sa création en 2014, Chantilly Arts & Elegance Richard Mille est un évènement qui arrive à maturité. Pour preuve, les constructeurs automobiles viennent également de plus en plus nombreux à ce rendez-vous qui leur propose une visibilité différente des traditionnels salons automobiles.’’ a affirmé Patrick Peter, créateur de l’agence Peter Auto à l’origine de l’évènement.

Chacune des cinq concept-cars concurrentes pour le Concours d’Elégance étaient accompagnées d’un mannequin vêtue d’une pièce de créateur qui reflétait à la perfection l’univers de la voiture. La première à se dévoiler fut la DS 7 Crossback Présidentiel, un modèle unique choisi par Emmanuel Macron à l’occasion de son investiture, accompagnée d’une robe aux couleurs de la France imaginée par le couturier Eymeric François. La seconde fut la Aston Matin Vanquish Zagato Volante, limitée à 99 exemplaires, associée à une création signée Ann Demeulemeester. La McLaren 720 S prit la suite de la course aux côtés d’une oeuvre du créateur Haider Ackermann. La quatrième fut la Renault Trezor Concept, cette voiture sportive au système d’ouverture exceptionnel et son allure futuriste, alliée à une robe imaginée par la Maison Balmain. La Citroën CXperience Concept s’est accouplée à une création signée Yang Li, pour une image des plus modernes et une certaine allure décontractée. Finalement, le Best of Show du Concours d’Elégance fut attribué à la Renault Trezor Concept ainsi qu’à la Citroën CXperience Concept par le jury composé de Jean Todt, président de la FIA, Margot Laffite, Paul Belmondo et Christophe Bonnaud, journaliste.

L’agence Peter Auto, à l’occasion du Concours d’État, avait célébré les 70 ans de Ferrari à sa manière en choisissant pour thème majeur les 24 Heures du Mans : vingt-huit machines du Cavallino Rampante présentes lors de la plus célèbre course d’endurance du monde exposées pour l’évènement et réparties dans cinq classes. De cette sélection exceptionnelle, la Ferrari 250 Testa Rossa 58 (châssis #0728), cette pièce victorieuse de la course mancelle de 1958 avec Olivier Gendebien et Phil Hill, remporta le Best of Show des voitures d’après-guerre.

Concernant les voitures d’avant-guerre, une réunion époustouflante des quatre Type Bugatti 57 S s’est dévoilée. C’est cependant la Bugatti Atlantic (châssis #57374) de 1936 qui aura retenu l’attention du jury pour le prix du Best of Show, une pièce de prestige extrêmement rare. Le concours présentait aussi des Prix Spéciaux, parmi lesquelles figurent l’Antony Type A1 et la collection Antony avec le Prix Spécial FFVE de l’authenticité ainsi que la Chrysler Town Country de 1947 avec le Prix FIVA de la préservation.

related news

l'actualité du luxe vient à vous