social
auto
Partager cet article

auto Bugatti Veyron Black Bess : Un hommage à l’aviateur Roland Garros

Date : 20 avril 2014
Auteur :

En 1913 Garros fait connaissance avec le célèbre constructeur Ettore Bugatti et très vite, les deux hommes s’entendent à merveille. Roland Garros lui commandera par la suite une Bugatti type 18, que le constructeur va de suite baptiser « Roland-Garros » en l’honneur de son nouvel ami. Il n’en sera fabriquées que sept, celle de Garros sera rebaptisée « Black Bess » et survit toujours au musée Louwman de la Haye aux Pays-Bas.

Afin d’honorer le célèbre aviateur, Bugatti a présenté au salon de Pékin une version très limitée de la Veyron Grand Sport. Produite à seulement trois exemplaires, cette cinquième édition présente quelques modifications esthétiques au niveau de la carrosserie.

En effet Bugatti n’a pas lésiné afin de représenter les traits dorés de sa Type 18, sur le capot ainsi que pour la calandre des éléments en or 24 carats y ont été plaqués. Autre point d’esthétisme de cette version, les panneaux de portes ont été drapés de cuir havane encrés à la main de scènes représentant la Type 18 Black Bess et l’avion de Roland-Garros. Pour finir, le logo EB du couvercle du bac de rangement arrière a également été plaqué à l’or fin.

Côté motorisation rien n’a été changé, le W16 et ses quatre turbos développant 1200 chevaux est resté intact, aussi son prix est à la hauteur de sa démesure, quelques 2.15 millions d’euros seront nécessaires à son acquisition. Hors taxe bien entendu !

La production de la Veyron a débuté en 2005, six variantes ont depuis vu le jour. Pour ma part ce cinquième modèle laisse un peu à désirer quant aux choix esthétiques, espérons qu’il pourra plaire aux marchés chinois. Il faudrait que Bugatti renouvelle sa gamme et produise un modèle qui puisse nous faire autant rêver qu’à la sortie de la Veyron.

related news

l'actualité du luxe vient à vous