social
mode-femme
Partager cet article

mode-femme Balmain Automne-Hiver 2017-2018 : Un défilé sur le thème de la rébellion

Date : 3 mars 2017
Auteur :

« La femme Balmain est une aventurière des temps modernes » s’exclame Olivier Rousteing, le directeur artistique de l’iconique maison Balmain. Une exclamation qui s’est vue être soulignée par une collection automne/hiver 2017-2018 aux allures rock et sauvages à laquelle l’adjectif surprenant se voit être prononcé sans modération.

C’est d’un pas certain et sous une allure forte que la Balmain Army s’est dévoilée sur le catwalk sous le rythme de la chanson « I Feel Stupid » de l’iconique groupe grunge des années 90 n’étant autre que Nirvana. «La musique et l’esprit de rébellion de ce groupe mythique font aujourd’hui encore écho en moi, il y a quelque chose de libérateur dans le fait de sortir du cadre, d’aller là où l’on ne vous attend pas. Cette même énergie vitale habite les femmes fortes d’aujourd’hui. » explique Olivier Rousteing.

Cet esprit de rebellion, cette énergie, cette force et cette rage de vivre, nous la ressentons à travers ces figures de guerrières qui, sous une ambiance rock’n’roll, s’avancent fièrement sur le podium. Des aventurières qui présentent, par leurs diverses ornements, tel un road trip autour du monde en passant par le far west, par la Tanzanie ou encore par l’Amazonie. On note ce grand gilet en peau lainée qui se révèle sous une forme oversize s’alliant à un pantalon-cuissarde exprimant ainsi l’esprit rock’n’roll recherché, ces leggings de daim estompés par ces robes courtes en croco qui se dévoilent telles découpées au laser directement sur le corps par la justesse de proportion qu’elle reflète, ou encore ces longues franges de chaînes dorées qui ne font que dynamiser la marche entraînée de la femme Balmain ainsi que ces bombers coutures et ces tressages minutieux.

On ne passe pas à côté de ces vestes ajustées en cuir, ces pièces à l’imprimé animalier qui, par leur allure ceinturée, mettent la taille en valeur, mythique chez Balmain. Un défilé fulgurant où tout l’admirable savoir faire de la maison s’exprime sans aucune limite, on note ces silhouettes structurées de matériaux tout aussi surprenant : du cuir donnant cette allure d’armure précieuse, de la fourrure pour un aspect toujours plus sauvage, mais aussi de la soie. L’esprit Rock’n’roll se voit aussi souligné par un léger esprit streetwear qui se révèle à travers quelques pièces, tel un échos au monde de l’Heavy Metal, comme ces t-shirt à la gueule de loup ou ceux s’affichant paré de couleurs batik diverses. Un défilé auquel le mot sensationnel s’ajoute à celui de vivifiant.

related news

l'actualité du luxe vient à vous